Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Paasilinna, Arto] Les 1001 gaffes de l'ange gardien Ariel Auvinen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les 1001 gaffes de l'ange gardien Ariel Auvinen

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Paasilinna, Arto] Les 1001 gaffes de l'ange gardien Ariel Auvinen

Message par Pinky le Lun 13 Fév 2017 - 21:04

LES 1001 GAFFES DE L'ANGE GARDIEN ARIEL AUVINEN



Roman, édité chez Folio en avril 2015

240 pages

Résumé

On l'ignore, mais chaque année, dans l'église de Kerimäki en Finlande, a lieu un séminaire de formation des anges gardiens. Cinq cents d'entre eux y sont réunis et, en moins d'une semaine, l'ange Gabriel et ses assistants ont la lourde tâche de leur apprendre à protéger un mortel et à le guider sur le droit chemin. Parmi les célestes apprentis se trouve Ariel Auvinen, ange aussi zélé que maladroit. Après sa formation théorique, Ariel est passé aux exercices pratiques. Pas très concluant : après avoir guidé sa protégée, une vieille dame un peu bigote, vers le bar local où elle s'est consciencieusement saoulée, il s'est essayé aux acrobaties aériennes, mais avec des ailes de dix mètres d'envergure ce n'est pas gagné ! On lui confie toutefois un mortel : Aaro Korhonen, homme en tous points respectable et capable de s'occuper seul de ses affaires. Même un ange aussi maladroit qu'Ariel Auvinen ne parviendra sans doute pas à semer la pagaille dans sa vie, et encore moins à l'exposer aux tentations du démon. C'est du moins ce que croit l'ange Gabriel.

Mon ressenti


Un livre sans prétention pour passer un très bon moment avec un joyeux drille, car même les anges ont de l’humour. Ariel est maladroit pas de sa faute, c’est comme ça. Dans notre monde, la maladresse est un défaut, au ciel aussi… et pourtant vous connaissez cette petite phrase « nous avons les défauts de nos qualités et les qualités de nos défauts ». Alors, la maladresse… si elle peut mettre mal à l’aise, c’est un formidable vecteur de lien et de soutien aussi.

Au travers différents gags, l’auteur s’en donne à cœur joie et revisite à sa façon la notion d’ange. Si les anges sont comme Ariel, j’en veux un aussi.

Malgré la succession de gags qui font penser un running gag, j’ai passé de très bons moments avec ce livre, à rire tout simplement.

A lire pour se faire du bien
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5753
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum