Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Takagi, Akimitsu] Irezumi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Takagi, Akimitsu] Irezumi

Message par joëlle le Mer 22 Fév 2017 - 17:12



Titre : Irezumi
Auteur :Akimitsu Takagi
Éditions : Denoël
Collection : Sueurs froides
Nombre de pages : 289
ISBN : 978-2-207-11871-9
Date de parution :Septembre 2016 pour cette édition.

Quatrième de couverture

Tokyo, été 1947. Dans une salle de bains fermée à clef, on retrouve les membres d’une femme assassinée. Son buste – lequel était recouvert d’un magnifique irezumi, ce célèbre tatouage intégral pratiqué par les yakuzas qui transforme tout corps en œuvre d’art vivante – a disparu. Le cadavre est découvert par deux admirateurs de la victime : un professeur collectionneur de peaux tatouées et le naïf et amoureux Kenzô Matsushita. La police a deux autres meurtres sur les bras : le frère de la première victime, dont le corps était lui aussi recouvert d’un irezumi, retrouvé mort et écorché, et l’amant jaloux de la jeune femme, tué d’une balle dans la tête. Frustré par leur incapacité à résoudre ces affaires, Matsushita appelle à la rescousse Kyôsuke Kamisu, dit «le Génie». Seul ce surdoué charismatique et élégant peut démasquer le psychopathe arracheur de tatouages.
Traduit du japonais par Mathilde Tamae-Bouhon.

Mon avis

J'ai découvert avec ce roman, paru en 1948 au Japon, les tatouages traditionnels nippons, "Irezumi".
Ils recouvraient souvent tout le corps, et ont été interdits jusqu'en 1945. Par la suite, ils ont longtemps gardé une image de liée à la criminalité.
L'auteur explique si bien, tout en nous faisant découvrir les personnages, l'intrigue et les lieux, l'art du tatouage que j'ai eu l'impression d'un documentaire. Et si certains amateurs collectionnent les tatouages, je n'ai pas été surprise…La cupidité n'a pas d'époque. Certains maîtres tatoueurs étant de véritables artistes.
Dans un Tokyo dévasté par la guerre, après Hiroshima, nous retrouvons toute une époque, tout un peuple, des hommes et des femmes qui essaient de survivre dans un monde en ruine…Regardez un vieux film en noir et blanc, où la fumée des cigarettes fait d'étranges volutes au plafond des cafés, et nous suivons le jeune Kenzo, personnage principal de cette histoire, candide à souhait… ni sot, ni surdoué…Juste un jeune homme qui découvre le monde des "Irezumi".
Une lecture enrichissante, une intrigue bien menée, du suspens et des rebondissements.

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4438
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum