Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cars, Jean (des)] Sissi, impératrice d'Autriche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Cars, Jean (des)] Sissi, impératrice d'Autriche

Message par Hortensia le Mar 28 Fév 2017 - 4:04



Auteur : Jean des Cars
Edition : Tempus Perrin
Nombre de pages : 448
Genre : biographie

Le quatrième de couverture :

En 1898, Sissi était assassinée à Genève par un anarchiste italien. Depuis, l'impératrice d'Autriche et reine de Hongrie est devenue un mythe. Souveraine à la beauté légendaire, fantasque et solitaire, elle a inspiré peintres, poètes, psychanalystes, cinéastes. Voici la Sissi historique, cette princesse bavaroise qui, en 1854, épouse l'empereur François-Joseph. A Vienne, on la critique ; à Budapest, sous le prénom d'Erszébet, on la vénère, car elle défend le nationalisme magyar contre l'emprise autrichienne. Voyageuse acharnée, Sissi se réfugie aux frontières du non-conformisme, plus lucide que bien des diplomates sur les déchirements balkaniques.
Pendant cinq ans, l'enquête de Jean des Cars l'a conduit dans l'ancien empire des Habsbourg à la rencontre des descendants de Sissi, et à la recherche des archives et de souvenirs inédits.

Mon avis :

Cela faisait très longtemps que j'avais envie de lire une biographie sur la célèbre Sissi, inoubliablement mise en scène grâce à l'actrice Romy Schneider... mais quelque peu éloignée de la réalité historique. Que ce soit les films, les téléfilms ou les séries : aucune n'affiche un portrait nuancé de l'impératrice-reine. Soit elle est totalement dépressive ou soit elle est une grande naïve respirant l'insouciance. C'est caricatural et surtout bien dommage. Car la vraie Sissi est vraiment plus intéressante que toutes ces représentations.
Sa personnalité, certes très tôt mélancolique, n'était pas dépressive et c'est le début de sa vie qui ressemble à un conte de fée ( un peu comme ma reine préférée, Marie-Antoinette ). Elle a une personnalité originale, fantaisiste mais que les convenances n'auront de cesse de vouloir " cadenasser ". Elisabeth ne se laissera pas faire, mais à quel prix ? Elle en éprouvera une profonde haine pour l'étiquette et la vie à la cour de Vienne jusqu'à la fin de sa vie. Je pense, personnellement, que l'archiduchesse Sophie, mère de son époux l'empereur François-Joseph, y est pour beaucoup dans ce qui contribuera au mal de vivre de Sissi ainsi qu'à empêcher l'épanouissement du couple.
Pour revenir sur la personnalité et les goûts de Sissi, je n'en dirais que peu sinon je spoilerais tout le livre mais je peux dire qu'elle est née un siècle ou deux trop tôt.
Sur ce point là il est vrai, l'empereur a réellement eu un coup de coeur pour la jeune Sissi. Fût ce partagé ? En tout cas une grande tendresse les a unît pendant de très longues années, si ce n'est jusqu'à la fin. Très compréhensif envers son épouse, il la laissera " pérégriner " à son aise en Europe, ne la rejoignant que rarement pour de courts moments d'intimité volés à la vie de Cour.
Cette biographie m'a permit également d'en savoir plus sur la politique austro-hongroise du XIXe siècle, voir des pays environnants ainsi que la Russie. On y notera le rôle remarquable de Sissi en tant qu'ambassadrice auprès de la Hongrie, qu'elle aimera au final autant que son propre pays natal.
Un détail important : ce livre nous offre une enquête nouvelle sur la mort du prince héritier Rodolphe. Je n'en dis pas plus si vous voulez lire la biographie mais ça laisse totalement pantois sur le coup et j'en ai ressentie encore que plus de peine pour Sissi. La fin de sa vie n'est jalonnée que de morts plus horribles les unes que les autres : une belle soeur devenue démente, un beau frère assassiné , une de ses soeurs brûlée vive dans un théâtre... Sérieux on peut devenir dépressif pour bien moins que ça, comment en vouloir à cette pauvre femme que de " détester la vie " au final ? Elle lui prenait tout ce qu'elle aimait ! pale
Egalement on rencontre d'autres personnages haut en couleur comme Bismarck ou encore Louis II de Bavière ( surtout ) qui serait presque l'alter-ego masculin de Sissi. Je dois dire que lui aussi m'intrigue beaucoup et je ne serais pas contre que de lire une biographie à son sujet tôt ou tard. Wink
Pour le style d'écriture : rien à redire. C'est vraiment très bien écrit. J'ai du m'accrocher pour les passages parlant de politique étrangère mais là la faute m'en revient car j'étais ( et je suis encore ) ignare sur le sujet. Il m'a fallu du temps pour lire cette bio qui n'est pourtant pas longue mais c'est tout simplement parce qu'il me fallait du temps pour " assimiler " ce que je lisais.
Vote : coup de coeur et je recommande cette lecture à tous !!! I love you
avatar
Hortensia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1415
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum