Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Favan, Claire] Dompteur d'anges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Favan, Claire] Dompteur d'anges

Message par Sharon le Sam 4 Mar 2017 - 20:39


Titre : Dompteur d'anges.
Auteur : Claire Favan.
Edition Robert Laffont
Nombre de pages : 432 pages.

Présentation de l’éditeur :

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l’ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu’il est reconnu innocent et libéré, ce n’est plus le même homme. Il n’a désormais plus qu’une seule idée en tête : se venger de cette société qu’il hait par-dessus tout.
Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place.

Mon avis :

Tout d’abord, Claire Favan est une auteur français. Oui, c’est toujours utile à la conversation. Pourquoi ? Parce que, contrairement à des auteurs français dont je tairai le nom, elle ne croit pas nécessaire de nous recracher les procédures en vigueur à chaque fois qu’un policier bouge le petit doigt, elle ne joint pas un organigramme de la police à chaque étape de l’enquête, ne nous assomme pas avec des descriptions qui ne font pas progresser l’enquête ou encore ne choisit pas la facilité. L’ellipse dramatique, oui, le vide, non.
L’action se passe en Amérique, ce qui devrait permettre de respirer un peu à certains lecteurs, qui se diraient que de tels faits seraient impossible en France. Lire les romans d’Olivier Norek pour se persuader du contraire (encore un auteur français qui ne tombe pas dans les travers trop commun). Max est un homme victime d’une erreur judiciaire que la société n’a pas su protéger. Il avait toutes les caractéristiques attendues du coupable, et, une fois jugé, la société ferme les yeux sur les violences subies en prison. Il ne s’agit pas de discuter de la culpabilité des prisonniers, mais de se demander comment on compte réinsérer des êtres humains qui ont pu donner libre court en toute impunité à leurs pulsions pendant leur enfermement.
Max n’ayant pu avoir la justice, il a la vengeance – lui qui n’a cessé, entre deux séjours à l’infirmerie et deux combats, de se cultiver. Au temps pour ceux qui pensent que la culture empêche la violence. Max vivait déjà à l’écart de la société, il se marginalise encore plus et commence son processus de vengeance. Cette partie n’est pas simple à lire, les actes qu’il commet, puis qu’il fait commettre, sont difficilement soutenables. Oui, parfois, j’ai une âme sensible. Je reconnais cependant que l’auteur ne montre aucune complaisance dans ces descriptions, nécessaires, efficaces – le ressenti prime.
Et vient l’après, l’après formation. Peu de romans s’interrogent sur ce qui ce passe pour les survivants quand tout est terminé pour eux, d’une manière ou d’une autre – j’essaie de dévoiler le moins possible de l’intrigue. L’intrigue se déroule sur plusieurs décennies, sans pourtant autant contenir quoi que ce soit d’inutile. Le devenir des enfants enlevés, leur point de vue est forcément intéressant, forcément complexe – oui, il est des romanciers pour penser que l’on peut se remettre facilement de ce que l’on a vécu, ce n’est pas ce que montrent les deux dernières parties de Dompteur d’anges. En rédigeant cet article je pense à un autre auteur qui a développé cette thématique, un auteur que j’ai eu la chance de rencontrer, un auteur qui fait réfléchir lui aussi : Martin Michaud et son Violence à l’origine.
Note : j'ai lu Dompteur d’anges ce matin, j’ai vraiment ressenti l’urgence d’écrire et de partager mon avis à chaud. Je ne pense pas que, dans une semaine, j’aurai changé d’avis. J’aurai encore beaucoup de choses à dire, le fait, par exemple, que le roman ne soit pas jalonné de lourds repaires chronologiques – le lecteur s’en sort très bien, merci. Je pourrai aussi vous parler de la médecin légiste et de sa passion pour les chiens. Je pourrai aussi trouver une belle conclusion à cette article, et ce n’est pas le cas. Je dirai simplement que si vous aimez les romans policiers, si la noirceur ne vous fait pas peur, si vous ne croyez pas que l’on vit dans le meilleur des mondes, alors ce livre devrait vous plaire.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7377
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Favan, Claire] Dompteur d'anges

Message par Libellule le Sam 4 Mar 2017 - 22:36

Lumineux commentaire, Sharon! Ca donne tres envie de lire ce livre...
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 971
Age : 64
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Favan, Claire] Dompteur d'anges

Message par Sharon le Sam 4 Mar 2017 - 23:27

Merci Libellule.
J'espère donner envie de découvrir cette auteur.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7377
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Favan, Claire] Dompteur d'anges

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum