Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Lee, Harper] Va et poste une sentinelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Lee, Harper] Va et poste une sentinelle

Message par Zia le Dim 26 Mar 2017 - 19:00



Titre : Va et poste une sentinelle
Auteur : Harper Lee
Editions Grasset - 2015 - 335 pages


Présentation de l'éditeur :

Milieu des années 1950. Jean Louise Finch, dite « Scout »,  est de retour à Maycomb, sa petite ville natale de l'Alabama, pour rendre visite à son père, Atticus. La nation se déchire autour des questions raciales. Confrontée à la société qui l'a façonnée mais dont elle croit s'être affranchie en partant vivre à New York, Jean Louise va découvrir ses proches sous un jour inédit...
En 2015, Harper Lee a créé la surprise en publiant un second roman, suite de l'incontournable best-seller, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, où l’on retrouve l'inoubliable héroïne Jean Louise, vingt ans après. Chronique douce-amère de l'adieu à l'enfance, entre tendresse et férocité, espoir et désenchantement, Va et poste une sentinelle a été écrit avant le livre culte, prix Pulitzer en 1961.


Mon avis :

Lu dans le cadre du challenge Bis repetita.

J'avais apprécié Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, pour ses personnages attachants et la réflexion autour des questions raciales.

Autant le dire tout de suite : je n'ai pas du tout aimé cette suite.

C'est un roman américain écrit pour des Américains. Un best-seller tant attendu qu'il s'est vendu à des millions d'exemplaires alors que l'histoire est totalement dénuée d'intérêt.
Du moins pour moi, qui n'ai pas réussi à m'intéresser à ce Sud, à ces débats sur la religion, à ces interrogations sur l'identité américaine et la place des Noirs dans cette nation. Les seuls passages que j'ai trouvé intéressants sont ceux qui relatent les souvenirs d'enfance ou d'adolescence de Scout.

Le côté rebelle et garçon manqué de Scout m'a rappelé Skeeter dans La couleur des sentiments. Et si je dois conseiller une seule chose au lecteur, c'est de se tourner vers le roman de Kathryn Stockett plutôt que vers celui-ci.

Les questions raciales sont abordées en fin de roman seulement (il faut attendre 130 pages pour que l'histoire démarre un peu). Si ce livre n'avait pas été dans mon challenge, je l'aurais abandonné en cours de lecture. J'ai espéré jusqu'à la fin... mais l'intérêt n'est pas venu.

... jamais de mon existence, jusqu'à aujourd'hui, je n'ai entendu le mot "nègre" prononcé par un membre de ma famille. Jamais je n'ai appris à penser "les Nègres". J'ai grandi entourée de Noirs, mais c'étaient Calpurnia, Zeebo l'éboueur, Tom le jardinier, et tous les autres. Il y avait des centaines de Noirs autour de moi, c'étaient eux qui travaillaient dans les champs, qui ramassaient le coton, qui réparaient les routes, qui sciaient le bois avec lequel nous construisions nos maisons. Ils étaient pauvres, ils étaient sales et ils avaient des maladies, certains étaient fainéants, indolents, mais jamais, pas une seule fois, on ne m'a donné à croire que je devais les mépriser, les craindre, leur manquer de respect, ou que je pouvais me permettre en toute impunité de les maltraiter.

Si Jean Louise respecte les Noirs, beaucoup autour d'elle les considèrent comme des êtres arriérés et comme une menace pour la démocratie, à commencer par son père, Atticus, qui semble ici bien différent de ce qu'il était dans le premier roman de l'auteur.

— Prenons les choses autrement, l'interrompit son père. Tu te rends bien compte que notre population noire est arriérée, n'est-ce pas ? Tu veux bien me concéder ça ? Tu as conscience de toutes les implications du mot "arriéré", n'est-ce pas ?
— Oui, père.
— Tu te rends bien compte que la grande majorité d'entre eux, ici, dans le Sud, sont incapables d'assumer pleinement les responsabilités qui vont de pair avec la citoyenneté, et tu sais pourquoi ?
— Oui, père.
— Mais tu voudrais qu'ils aient tous des privilèges ?
Suit alors un long dialogue sur la ségrégation et la Constitution des Etats-Unis, auquel je n'ai pas compris grand chose.

Jean Louise reste sur ses positions, et elle a bien raison. J'espère que la société américaine a évolué sur ce point depuis les années 50, car le racisme décrit dans ce livre fait froid dans le dos.

Elle le coupa d'un ton plein de sarcasme : "[Nous étions d'accord] pour dire qu'ils sont arriérés, qu'ils sont illettrés, qu'ils sont sales et grotesques et indolents et bons à rien, qu'ils sont puérils et bêtes, pour certains d'entre eux, mais il y a une chose sur laquelle nous ne sommes pas d'accord et sur laquelle nous ne nous entendrons jamais. Tu leur dénies le statut d'être humain.
— Comment ça ?
— Tu leur dénies le droit d'espérer. Tout homme né en ce bas monde, Atticus, tout homme né avec une tête, des bras et des jambes, est né avec un cœur rempli d'espoir. Ça, ce n'est pas dans la Constitution, c'est à l'église que je l'ai appris. Ce sont des gens simples, pour la plupart, mais ça ne fait pas d'eux des sous-hommes.

Pour conclure, ce livre ne mérite pas un dixième de l'engouement qu'il a suscité à sa sortie. Fuyez-le.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 711
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lee, Harper] Va et poste une sentinelle

Message par Hortensia le Dim 26 Mar 2017 - 20:05

Ouf, une critique complète mais du coup je suis moins emballée vu qu'on me l'avait chaudement recommandé.. pale
En tout cas merci encore pour cette critique bien fournie. Wink
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1812
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lee, Harper] Va et poste une sentinelle

Message par louloute le Dim 26 Mar 2017 - 21:33

Merci Zia pour ta critique    Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10378
Age : 49
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lee, Harper] Va et poste une sentinelle

Message par Zia le Dim 26 Mar 2017 - 23:32

Merci pour votre passage.
J'aurais aimé pouvoir écrire une critique plus positive.
J'espère que tu le liras quand même, Hortensia, car j'aimerais avoir d'autres avis. J'ai vu sur certains sites que les avis étaient très partagés. Peut-être ce livre te plaira-t-il ?
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 711
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lee, Harper] Va et poste une sentinelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum