Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Carbonel, Armelle] Majestic Murder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Carbonel, Armelle] Majestic Murder

Message par Cassiopée le Dim 2 Avr 2017 - 20:33



Majestic Murder
Auteur : Armelle Carbonel
Éditions : Fleur Sauvage (Février 2017)
ISBN :979-1094428375
230 pages


Quatrième de couverture

Une écorchée vive qui rêve de brûler les planches.
Un squat à fuir, un homme secret et tourmenté.
Et une audition menée par une troupe étrange dans un théâtre abandonné...
Le Majestic.
Serez-vous prêts pour la première ?


Mon avis

Entre horreur et thriller…..

Dans un livre construit comme une pièce de théâtre, Armelle Carbonel nous emmène dans l’univers des acteurs et des metteurs en scène prêts à tout au nom de l’art.

Tout commence dans un squat où une jeune Lilian rêve de briller sur les planches. Accro à la drogue, sans travail, elle finit par être sauvée d’une situation délicate par Seamus, arrivé quelques jours plus tôt dans le « royaume des désoeuvrés ».

A la suite d’une petite annonce, ils vont postuler tous les deux auprès d’Allan pour une audition. Embauchés, ils feront connaissance avec le reste de la troupe et avec les méthodes, disons particulières, mises en place par le metteur en scène pour que chacun « pénètre » son rôle, l’absorbe et ne fasse qu’un avec son personnage, notamment Lilian qui doit interpréter Peg Entwistle (actrice américaine ayant existé, qui avait comme nom Lilian et qui s’est suicidé à l’âge de 24 ans…)
Beaucoup de références émaillent ce roman : musicales ou théâtrales, elles nous entraînent toujours plus loin que le premier degré de cette lecture.

C’est brut, dur, bouleversant, ambivalent, perturbant (heureusement quand il y a un entracte, on repart dans plus de « normalité » et on respire… L’auteur aime sortir des sentiers battus, on apprécie ou pas mais sûr de sûr, on n’en lirait pas des comme ça tous les jours, brrrr….. D’ailleurs Armelle Carbonel excelle pour retranscrire une atmosphère qui ne vous met pas franchement à l’aise, qui met le cœur au bord des lèvres….ce qui signifie qu’elle a atteint son but : embarquer le lecteur dans une intrigue qui n’appartient à aucune catégorie et qui laisse une trace plus que durable dans son esprit….



_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8808
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum