Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Jerusalmy, Raphaël] Evacuation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Jerusalmy, Raphaël] Evacuation

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Jerusalmy, Raphaël] Evacuation

Message par lalyre le Ven 7 Avr 2017 - 17:08

[Jerusalmy, Raphaël]
Evacuation
Actes Sud avril 2017
ISBN 978 2 330 07572 9
127 pages

Présentation de l'éditeur
Sous la menace d'une guerre qui se précise, l'ensemble de la population de Tel Aviv est évacué. Sauf qu'à la dernière minute, Saba, le grand-père de Naor, descend du bus, entraînant le jeune homme et sa petite-amie Yaël, dans une dérive clandestine – dangereuse et privilégiée – au cœur de la cité désertée. Une ode urbaine au désir de vivre. Par l'auteur de Sauver Mozart et de La Confrérie des chasseurs de livres.



Mon avis
Parti de Kibboutz pour arriver à Tel-Aviv, Naor au volant de sa voiture, dialogue avec sa mère qu’il est allé chercher pour se rendre à un endroit bien précis. Lors du trajet, il lui raconte les péripéties qu’il a vécues avec sa petite amie Yaël et son grand-père qu’il nomme Saba. Une guerre dangereuse pour les civils débute, les autorités ont décidé l’évacuation, les trois personnages se sont cachés pour l’éviter, ils vont essayer de survivre au milieu des bombardements. L’auteur d’une belle façon fait parler Naor qui aimerait oublier ce qu’il a vécu mais qui raconte les lieux ou ils se sont réfugiés, la ville qui se détruit à cause des bombes. C’est toute l’histoire de ces trois êtres loin de la société, seuls, perdus mais se croyant protégés par leur idéal, croyant s’être mis hors de portée des bombes, comprenant que tout disparaît, ne serait-ce que la culture. Naor, étudiant en cinéma imagine un scénario pour saisir la portée de leur vécu, j’ai vraiment aimé la relation touchante entre ces trois personnes, mais aussi l’utilisation du numérique pour filmer et témoigner de ce qu’ils ont vu. J’ai adoré ce petit livre qui en dit beaucoup en si peu de pages, j’ai poursuivi ma lecture en me demandant quelle serait la fin de de ces trois êtres, je considère ce livre comme un conte poétique que je recommande et qui est un gros coup de cœur..5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5525
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum