Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Obiégly, Gaëlle] N’être personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre opinion sur N'être personne

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Obiégly, Gaëlle] N’être personne

Message par Algue le Ven 5 Mai 2017 - 21:01




Collection Verticales, Gallimard
320 pages
ISBN : 9782072706707

Présentation de l’éditeur


«Je m'utilise comme si j'étais un instrument. De toute façon, je suis une toute petite partie d'un être immense et souvent je dis des conneries. C'est pour ça que je cherche à n'être personne. Ça me permet d'en dire moins. Ou plus, mais sans craindre pour ma réputation.»

Hôtesse d'accueil accidentellement enfermée un week-end entier dans les wc de son entreprise, la narratrice de N'être personne va endurer cette épreuve avec les moyens du bord (de la sagesse, du papier hygiénique, un stylo bic) en improvisant un cabinet d'écriture. Au gré de remémorations, apparemment chaotiques, elle se trouve peu à peu traversée par tous les âges de la vie.

Mon avis


Lire N’être personne, c’est en fait être quelqu’un. C’est devenir, l’espace de quelques heures, la narratrice. A qui il arrive à la fois tout et rien. Rien, parce qu’elle se fait enfermer dans les toilettes à la première page et n’en sort pas de tout le roman. Tout, parce qu’elle a par conséquent de longues heures, des jours peut-être, pour se remémorer et revivre une multitude de personnes, de villes, de sons ou de goûts.

L’écriture de Gaëlle Obiégly, à la fois fluide et sans queue ni tête, parvient à reproduire exactement la petite musique d’un esprit qui divague. Vous savez, quand les souvenirs se succèdent et les anecdotes s’imbriquent, jusqu’à ce que soudainement on se demande comment nous en sommes arrivés à nous remémorer un détail insignifiant de notre enfance, combien de temps a duré la rêverie. Ici, parce que c’est écrit, on suit le fil presque continu de la digression. Cela aurait pu continuer mille pages encore et rester tout aussi léger.

N’être personne est un texte étrange, drôle, poétique, intime, juste. Un coup de cœur pour moi !

Algue
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 269
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 31/08/2012

http://algue.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum