Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Uthaug, Maren] La petite fille et le monde secret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La petite fille et le monde secret

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Uthaug, Maren] La petite fille et le monde secret

Message par Pinky le Jeu 1 Juin 2017 - 12:04

LA PETITE FILLE ET LE MONDE SECRET



Roman édité chez Acte Sud en mars 2017

282 pages

Résumé

Risten passe les sept premières années de sa vie chez les Sames, peuple autochtone, tout au nord de la Norvège. Entre les disputes virulentes de ses parents et l'étrange froideur de sa mère, la petite fille trouve refuge auprès de sa grand-mère. Blottie sur ses genoux, elle écoute avec un mélange d'effroi et de fascination les inlassables mises en garde de celle-ci contre le monde souterrain et ses créatures maléfiques. La vieille femme lui apprend tout ce qu'un bon Same doit savoir sur ces êtres sournois qui logent dans les entrailles de la nature, comment démasquer ceux qui se cachent parmi les humains et se protéger contre eux. Aussi la fillette ne se sépare-t-elle jamais de ses amulettes et prend-elle soin de toujours faire le tour complet des gens pour vérifier qu'une queue ne dépasse pas de leurs vêtements. Un jour, le père de Risten charge la voiture et lui explique qu'ils vont passer l'été chez sa nouvelle amie, dans le Sud du Danemark. En disant au revoir devant la maison, les yeux brouillés de larmes, Risten est loin de se douter qu'elle ne reverra plus jamais sa grand-mère. Et que plus de vingt ans vont s'écouler avant qu'elle ne retrouve sa mère. Voyage singulier dans l'imaginaire d'une enfant déracinée, habitée par des croyances ancestrales qui se heurtent à la norme d'une société moderne dominée par le culte des "meilleures intentions", La Petite Fille et le Monde secret brosse le portrait tendre et subtil de la communauté same. En filigrane d'une intrigue émouvante et drôle, ce beau roman pose aussi la question de notre rapport au monde.

Mon ressenti


J’ai beaucoup aimé cette histoire même si elle m’a donnée des frissons : pas de peur, mais de ce que nous pouvons faire subir à nos enfants, parfois sans le vouloir et cela sous couvert de bonnes intentions.

Si les frontières de nos pays bougent moins aujourd’hui, de par l’Histoire des hommes, elles ont changé au fil des guerres et prises de pouvoir. Les minorités ethniques disparaissent petit à petit faute de reprise des us et coutumes par le plus grand nombre. Ainsi disparait des trésors culturels que ce soit autour du folklore mais aussi dans la langue avec ses transmissions de savoir ou d’expressions. Pas besoin de partir très loin pour constater cela mais revenons au livre.
En Norvège, il y a les Norvégiens, peuple fort et il y a les « Sames » petite ethnie en voie de disparition.  
Risten est une petite fille issue d’un couple « mixte » : sa mère est « Same » et son père Norvégien. Elle grandit au côté de sa grand-mère maternelle qui lui raconte des histoires plus ou moins effrayantes sur des créatures qui vivent dans des souterrains.  

L’histoire fait la part belle au dépaysement, au folklore et aux légendes. Pour autant l’auteure parle de déracinement, de perte d’identité et de filiation. Quel que soit les parents, les enfants ont besoin de ces derniers pour grandir et s’épanouir. Pour ma part, j’ai trouvé très violent le fait que Risten en quittant sa mère et sa grand-mère à l’âge de 7 ans, pense qu’elle les laisse derrière elle parce qu’elle part en vacances avec son père. Elle reviendra en Norvège 20 ans après !

Plus que le déracinement, l’enracinement à mon sens est pipé d’entré… mais chacun ses choix et décisions. Les personnages cheminent les uns avec les autres, les uns sans les autres et petit à petit, le lecteur découvre les tenants et aboutissants de ces héritages familiaux qui laisseront des traces.

J’ai aimé accompagné Risten sur son chemin et je n’ai pu me demander ce que l’auteure a vécu dans son enfance car elle-même est issue du même couple mixte que Risten : souffrance ? Force ? Richesse ? enracinement ou déracinement ? Identité ? Vous le découvrirez en lisant cette belle histoire.

A découvrir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5802
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum