Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Rolland, Tobby] La dernière licorne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Rolland, Tobby] La dernière licorne

Message par Sharon le Mer 19 Juil 2017 - 21:09


Titre : La dernière Licorne
Auteur : TobbyRolland
Edition Les presse de la cité
Nombre de pages : 594 pages.

Présentation de l’éditeur :

Un thriller ambitieux au rythme effréné. Une intrigue historique diaboliquement séduisante qui embarque le lecteur dans une course folle, de Bordeaux à Erevan en passant par le Vatican et Hong Kong, à la poursuite d’un secret qui n’est rien de moins que celui de l’humanité tout entière.

Mon avis:

Installez-vous bien confortablement dans votre fauteuil, prévoyez de quoi vous hydrater et vous pouvez vous plonger dans les 594 pages de ce roman. N’hésitez pas cependant à faire des pauses à l’intérieur de ce livre que je qualifie tout de suite de thriller ésotérique : il se divise en neuf courses et il est bon de s’arrêter avant chacune d’elles, ne serait-ce que pour savoir où celle-ci nous entraîne.
En effet, quand nous lisons les premières pages, nous pouvons presque croire que nous allons nous retrouver dans un récit assez « confortable ». Certes, il est question d’un secret, transmis de génération en génération (grand classique) mais la petite Aman, qui fête son anniversaire, semble mener une vie simple, sereine, entourée des siens et de Leka, animal de compagnie inséparable de la petite fille. Dès le chapitre suivant, fini le confort, et il en sera de même tout au long de la lecture.
Le rythme est très soutenu, les personnages principaux ont peu de temps entre chaque péripétie pour se poser, pour réfléchir vers la nouvelle étape de leur périple, qui les mène de l’Europe aux portes de l’Asie – faites attention à ne pas vous perdre entre les différents lieux. De même, ne vous perdez pas dans les différentes temporalités : ainsi, un récit est enchâssé dans le récit principal. Il est nettement repérable mais il peut aussi créer un sentiment de flottement – le choix des prénoms n’est pas innocent.
Mais, me direz-vous, qui sont les personnages principaux ? En effet, les personnages secondaires sont nombreux, nettement caractérisés, mais disparaissent parfois très rapidement, alors que j’aurais aimé poursuivre un bout de chemin avec eux (preuve de la force avec laquelle ils ont été caractérisés). Ainsi, et l’erreur est humaine, j’étais persuadée que celle qui est devenue l’un des personnages féminins principaux du roman ne ferait qu’une apparition. Cécile avait tout du professeur d’université revêche que l’on a qu’une envie : renvoyer à ses recherches qui n’intéressent pas grand monde et surtout qu’elle y reste ! Erreur, erreur, il ne faut pas se fier aux apparences, ce que certains ont fait trop longtemps, dans de tout autre domaine.
Et les autres, me direz-vous encore ? Nous avons le charmant Zak Ikabi, qui paraît attirer les ennemis et leurs armes avec une facilité déconcertante. Chercheur ostracisé par ses théories pour le moins ésotériques (nous y revoilà), il prend des risques et en fait prendre aussi à ses proches. Ce n’est pas entièrement de sa faute, mais tout de même. Nous avons leurs adversaires, avec à leur tête Cortès. Pouvoir et destruction sont ces deux moteurs. J’ai rarement vu un personnage aussi négatif, il est impossible de lui accorder ne serait-ce qu’une once de sympathie, et pourtant, j’ai très souvent de la sympathie pour les « méchants ». Ses acolytes sont à l’avenant.
Ce livre est un thriller mais son sujet est tout de même assez difficile, bien loin des licornes des oeuvres de littérature jeunesse. J’aurai presque envie de vous recommander la lecture d’extraits de la Genèse, comme le fait Cécile au cours du roman, voire de l’épopée de Gilgamesh : quand on commence un parcours parfois ardu, il est bon d’avoir balisé le terrain avant.
La dernière licorne est un roman qui demande du temps pour être lu, même s’il est vrai que l’on a envie de s’avoir ce qui va se passer juste après.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7379
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rolland, Tobby] La dernière licorne

Message par Eiger le Mer 23 Aoû 2017 - 19:47

Vous aimez les thrillers ? Les mystères ? Les histoires qui parlent d’ésotérisme ? Alors vous avez choisi le bon livre !
 
En effet, tous les ingrédients y sont présents ! Voici un tout petit aperçu …
Nous rencontrons Zak, sympathique petit Indiana Jones des temps modernes, qui recherche les différents éléments pouvant prouver l’histoire du Déluge et de l’arche de Noé, mais il n’est pas seul dans cette recherche et bien sûr tous n’ont pas les mêmes raisons ! Zak attire les kalachnikovs et les mercenaires comme un morceau de viande attire les mouches !
Ceux-ci sont de l’équipe de Cortès. Le grand vilain à l’esprit tordu… Il porte ce nom pour rappeler le théorème … (Je ne vous en dis pas plus, il faut lire le livre J)
 
Après avoir entrepris la photographie du livre d’Enoch dans l’enfer du Vatican et quelques péripéties bien salées, Zak arrive à Toulouse où il va faire la rencontre de Cécile Serval. Cette dernière, scientifique chevronnée a réalisé une étude pour le président du Parlement mondial des religions qui se déroule actuellement à Melbourne. Cécile a un caractère bien trempé et comme tout scientifique, a un esprit bien cartésien ! Alors l’arche de Noé, laissez la rire à gorge déployée !
 
Oui, mais… Alors que Cécile et Zak sont dans l’enceinte de l’université, le directeur de la DIRS Arsène Parella, petit papy sympa toujours guilleret, arrive en même temps que les mercenaires de Cortès !
Et la traque commence pour s’achever sur les flancs de l’Ararat …
 
Une histoire pleine de suspense. Des petits chapitres qui se déroulent dans les différents coins du monde et en des temps différents. Le lecteur reste en haleine et ne se perd pas, ni dans les temps, ni dans les lieux. Un poil en digression, car c’est long … (certains adorent, moi pas trop)
 
A la manière d’un Da Vinci Code, l’histoire se base sur les mythes, les croyances et les religions.
 
J’ai apprécié le Parlement mondial des religions et l’idée qu’on peut s’en faire. J’ai cependant, déprécié la longueur du livre. En effet, même si le suspense est présent et que les personnages sont bien tournés, les secondaires prennent parfois plus de place que les personnages principaux. L’histoire est longue pour ma part, j’aurai pu sauter des pages (bien le contraire de mes convictions, donc je ne l’ai pas fait). Mais j’ai quand même apprécié cette lecture.
 
Petite remarque quand même !!!! L’avertissement du début est un peu surprenant ! Pourquoi l’avoir mis là ? Les lecteurs qui aiment faire des recherches sur les livres lus vont de leur propre chef regarder… et comme je fais partis de ceux-là, j’ai regardé quelques infos … Le Parlement mondial des religions a bien eu lieu, bien sûr, mais aujourd’hui inactif… Alors perso, je n’aurai pas mis « tout est vrai dans ce livre » mais « tout est basé sur des faits ou activités réels qui existent ou ont existé ».
 

Sur ce, je vous laisse lire et découvrir ce livre, j’espère que vous m’en donnerez des nouvelles.

_________________
Fini : "Le cercle" - Dave EGGERS - bientôt ma chronique sera posté Very Happy 
En cours  study : "Le monde m'attend" - MIANNAY

Challenge PàL 2017 : 100% !!!! Mais je n'arrête de lire Wink
avatar
Eiger
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1053
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum