Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bobin, Christian] La Dame blanche

Aller en bas

votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Bobin, Christian] La Dame blanche

Message par lili78 le Sam 19 Aoû 2017 - 11:30



Bobin Christian - La Dame blanche
L’un et l’autre – 119 pages
Date de parution 2007

Quatrième de couverture : Derrière la porte fermée à clé de sa chambre, Emily écrit des textes dont la grâce saccadée n'a d'égale que celle des proses cristallines de Rimbaud. Comme une couturière céleste, elle regroupe ses poèmes par paquets de vingt, puis elle les coud et les rassemble en cahiers qu'elle enterre dans un tiroir. «Disparaître est un mieux.» À la même époque où elle revêt sa robe blanche, Rimbaud, avec la négligence furieuse de la jeunesse, abandonne son livre féerique dans la cave d'un imprimeur et fuit vers l'Orient hébété. Sous le soleil clouté d'Arabie et dans la chambre interdite d'Amherst, les deux ascétiques amants de la beauté travaillent à se faire oublier.

Mon avis : La Dame blanche est un recueil de la vie d’Emily Dickinson, un recueil parce que Christian Bobin nous livre par petites bribes et dans le désordre la vie de la poétesse.
L’écriture très poétique de l’auteur amène le lecteur à la rêverie, à la douceur pour partager quelques instants de l’existence de celle qui à un moment a décidé de vivre recluse et vêtue tout de blanc.
C’est un très beau texte qui incite à découvrir l’œuvre d’Emily Dickinson et qui permet de mieux comprendre sa poésie.
J’ai beaucoup aimé redonner vie, le temps de cette lecture, à la piquante et rêveuse Emily à travers la très belle plume de Christian Bobin.

Extraits : « Un poète, c'est joli quand un siècle a passé, que c'est mort dans la terre et vivant dans les textes. »
« L'intelligence n'est pas de se fabriquer un petite boutique originale. L'intelligence est d'écouter la vie et de devenir son confident. »
« les livres qui apprennent que rien n'est jamais fini puisque à chaque nouvelle lecture le texte est frais comme une neige tombée la nuit »

avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2428
Age : 46
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum