Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ferney, Alice] Les Bourgeois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Ferney, Alice] Les Bourgeois

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Ferney, Alice] Les Bourgeois

Message par lalyre le Sam 19 Aoû 2017 - 18:19

[Ferney, Alice]
Les bourgeois
Actes Sud 16 août 2017
ISBN 978 2 330 08177 5
349 pages
Quatrième de couverture
Ils se nomment Bourgeois et leur patronyme est aussi un mode de vie. Ils sont huit frères et deux soeurs, nés à Paris entre 1920 et 1940. Ils grandissent dans la trace de la Grande Guerre et les prémices de la seconde. Aux places favorites de la société bourgeoise – l’armée, la marine, la médecine, le barreau, les affaires –, ils sont partie prenante des événements historiques et des évolutions sociales. De la décolonisation à l’après-Mai 68, leurs existences embrassent toute une époque. La marche du monde ne décourage jamais leur déploiement.
De Jules l’aîné à Marie la dernière, l’apparition et la disparition des personnages, leurs aspirations et leurs engagements rythment la formidable horlogerie de ce roman très différent d’une simple saga familiale. Car c’est ici le siècle qui se trouve reconstruit par brèves séquences discontinues, telle une vaste mosaïque où progressivement se détachent les portraits des dix membres de la fratrie – et un peu leurs aïeux, et déjà leurs enfants.
Sur cette vertigineuse ronde du temps, Alice Ferney pose un regard de romancière et d’historienne. À hauteur de contemporain elle refait la traversée. Allant sans cesse du singulier au collectif, du destin individuel à l’épopée nationale, elle donne à voir l’Histoire en train de se faire, les erreurs, les silences coupables, les choix erronés qu’explique la confusion du présent. Ample et captivant, Les Bourgeois s’avère ainsi une redoutable analyse de nos racines : un livre qui passe tout un siècle français au tamis du roman familial.

Mon avis
C’est tout un siècle que l’on revit en compagnie des membres de la famille Bourgeois. Mathilde et Henri ont eu dix enfants, deux filles et huit garçons cela sur fond de la Grande Histoire qui sépare la vie privée des héros du roman qui commence début du XXème siècle et se termine en 2016. La narratrice en ouvrant l’album de famille, chemine jusqu’en 1869, l’année de la naissance de Valentine qui est vraisemblablement la racine de l’arbre généalogique. Revenant au voyage de noce de Mathilde et Henri, ils deviendront une source dans une épopée de l’incarnation, de ce temps révolu ou les naissances et les décès étaient plus nombreux qu’aujourd’hui, comme si la famille alors était une multiplication qui subit des soustractions. Les fils grandissent et voilà, c’est déjà l’été 1914. L’Allemagne a déclaré la guerre à la France, puis de photo en photo les années se mélangent et les grands événements de la Grande Histoire aussi. Ils sont tous croyants, les enfants sont bien éduqués tous vont chez les scouts, c’est ainsi que le père l’a décidé. Les Bourgeois représente la bonne société, on connait la destinée des enfants de cette famille, ils font carrière dans l’armée et dans la marine, dans la médecine ou au barreau. 1940/45, la guerre, le combat contre les nazis, ils ont des fils prisonniers, il y a la chasse aux juifs. Bien plus tard la guerre d’Indochine, Hiroshima et encore plus tard la guerre d’Algérie. Donc revivre le siècle avec la descendance des Bourgeois, ces descendants qui traversèrent les guerres, la montée du fascisme, ils apprirent les camps, ils furent les témoins de cette déchirure dans l’étoffe du temps, que dire de plus sans trop dévoiler, sinon que c’est un très bon roman décrivant un siècle passé faisant penser à l’évidence que le passé est derrière nos yeux mais que notre énergie est nécessaire pour vivre dans l’espace étiqueté d’aujourd’hui…..5/5



avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5891
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ferney, Alice] Les Bourgeois

Message par louloute le Sam 19 Aoû 2017 - 20:05

Merci Lalyre pour ta critique  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10307
Age : 49
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ferney, Alice] Les Bourgeois

Message par Pinky le Mar 22 Aoû 2017 - 8:38

merci Lalyre pour cette présentation, une auteure que j'affectionne beaucoup et un livre que je ne connais pas d'elle, je le note
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5880
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ferney, Alice] Les Bourgeois

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum