Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Land, Ali] Le sang du monstre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Land, Ali] Le sang du monstre

Message par Cassiopée le Dim 20 Aoû 2017 - 23:05



Le sang du monstre
Auteur : Ali Land
Traduit de l’anglais par Pierre Szczeciner
Éditions : Sonatine (Septembre 2016)
ISBN : 978-2355845161
350 pages

Quatrième de couverture

Après avoir dénoncé sa mère, une tueuse en série, Annie, quinze ans, a été placée dans une famille d'accueil aisée, les Thomas-Blythe. Elle vit aujourd'hui sous le nom de Milly Barnes et a envie, plus que tout, de passer inaperçue. À l'ouverture du procès de la mère de Milly, qui fait déjà la une de tous les médias, la tension monte d'un cran pour la jeune fille dont le comportement va bientôt se faire de plus en plus inquiétant.

Mon avis

C’est une jeune fille qui prend la parole dans ce roman et qui s’exprime à la première personne. Dès le début, on sait l’essentiel. Elle a dénoncé sa mère qui est une tueuse d’enfants et qui la faisait souffrir. Elle vit, provisoirement, sous un nom d’emprunt, dans une famille d’accueil où la fille de la maison ne souhaitait pas son arrivée, elle va au lycée et là aussi, l’intégration est loin d’être aisée. Un psychologue l’aide en proposant des séances régulières (là où elle vit donc cela pourrait sembler plus facile mais…cela interfère avec les relations familiales parfois conflictuelles) mais elle a des difficultés à se confier, à exprimer toutes les pensées qui la hantent, l’encombrent (la détruisent ?). Ce sont toutes les questions qu’elle se pose mais également, la voix de sa mère qu’elle « entend » avec ce qu’elle a pu lui dire ou ce qu’elle pense qu’elle lui dirait… Normal, elle a vécu longtemps avec elle. C’est un monstre, celle qui lui a donné la vie, transmis son sang …. Et si c’était inscrit dans les gênes, dans l‘ADN ? Si elle devenait comme elle, si des idées de meurtre lui arrivaient en tête ? Tout au long de ce livre, Milly va osciller entre celle qu’elle veut être, celle que sa mère a « façonné », celle qu’elle sent grandir en elle …… Que c’est difficile d’avancer dans la vie lorsqu’on ne peut pas dire la vérité sur son passé, qu’il faut mentir par « nécessité », que l’on ne sait plus qui on est réellement….

Captivée et terrifiée par sa génitrice, Milly peut-elle échapper à son emprise ? Même à distance, ce poids est fort, si fort, comme si Milly avait été « programmée » et qu’il lui était impossible de penser, d’agir, par elle-même …. Alors, comme elle ne sait pas, comme elle ne sait plus , elle se camoufle, joue sur plusieurs tableaux, gardant une part d’ombre dans laquelle elle se réfugie parfois ….. Elle lit, en cachette, des ouvrages sur les enfants de psychopathes, comme si elle avait le souhait de mieux se comprendre…. Son récit nous montre combien tout est à la fois clair et confus dans son esprit ……

Il arrive assez souvent que les enfants fassent ce que leur demandent leurs parents afin de leur faire plaisir, de leur plaire…. Milly voudrait que sa mère l’aime, même si elle sait que c’est une femme monstrueuse et que ce qu’elle a fait subir tant à elle qu’aux enfants qu’elle enlevait, est horrible, interdit, cruel, inadmissible….. Comment peut-elle se construire avec ce manque de repères « aimants » ? D’autant plus que les brimades continuent dans sa vie quotidienne….

A quel prix et comment peut-elle s’en sortir ? Qui peut la comprendre, l’aider ? Qu’est-elle capable de faire, jusqu’où peut-elle aller pour se sentir mieux ? De quoi a-t-elle besoin ?

Ce recueil, écrit par une ancienne infirmière en pédopsychiatrie, est remarquable. L’auteur connaît bien le milieu des adolescents mal dans leur peau, à la limite de la folie, sur la corde raide, sur la frontière indéfinissable pour certains entre ce qui est bien et ce qui est mal…. Alors, lorsqu’elle écrit, forcément, ses mots sonnent justes, ils montrent le désarroi mental, les angoisses, les peurs, les difficultés de discernement , le cheminement de Milly ….

J’ai été happée dès les premières lignes, plongeant au cœur d’un univers à l’atmosphère très bien retranscrite, alternativement lourde, malsaine, rarement légère…. L’écriture est précise,( bravo au traducteur), le style prenant et la fin …. vous laisse sans voix……


_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8920
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum