Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Rochat, Anne-Frédérique] La ferme (vue de nuit)

Aller en bas

[Rochat, Anne-Frédérique] La ferme (vue de nuit)

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Rochat, Anne-Frédérique] La ferme (vue de nuit)

Message par lalyre le Sam 26 Aoû 2017 - 19:39

[Rochat, Anne-Frédérique]
 La ferme (vue de nuit)  
Editions Luce Wilkin 14 août 2017
ISBN 978 2 88253 535 1  
197 pages  

Quatrième de couverture
En réalité, la ferme n’avait rien d’une ferme, sauf peut-être l’éloignement, la campagne, le silence. Sous un soleil de plomb, Annie monte un interminable escalier pour aller retrouver l’homme avec qui elle a vécu sa première grande histoire d’amour. Mais est-il seulement possible de reprendre le fil là où il s’est cassé, de passer par-dessus les blessures, d’oublier les rancœurs ? Dans la chaleur étouffante de l’été, Annie continue d’avancer, marche après marche, un pied devant l’autre, dans des sandales trop étroites, pour rejoindre cet homme dans sa curieuse maison, faite de grandes baies vitrées et de stores automatiques. Que pensera-t-il en la voyant ? La trouvera-t-il vieillie après toutes ces années ? Remarquera-t-il qu’elle n’est plus la même, plus la petite Annie d’autrefois ? Et s’il ne la reconnaissait pas ?

Mon avis
La ferme qui n’en n’est pas une, c’est une maison juchée sur la colline par laquelle on accède par un escalier raide et éprouvant. Annie y a vécu cinq ans en compagnie d’Etienne, c’est un homme égoïste et blessant lors de ses propos. Elle le quitte et reste quinze ans sans le revoir, c’est lors d’un message qu’elle reçoit de lui et qui la décide à essayer de le revoir, s’imaginant que tout irait mieux, que Etienne aurait réfléchi et peut-être mieux se comporter, il semblerait qu’Annie n’est pas déçue, les scènes d’amour s’enchaînent pour la satisfaction des deux. Mais la voici enceinte, elle est heureuse, rêve d’une belle famille,  mais appréhende de l’annoncer à Etienne qui ne veut pas d’enfant……Dix-huit ans plus tard ,Rose veut connaître son géniteur, elle gravit les escaliers, son cœur bat la chamade lorsqu’elle se trouve devant la porte car sa mère l’avait avertie que cet homme était un ours mal léché, un misanthrope, un sauvage que l’idée d’une famille hérissait, tant pis puisqu’elle est là , elle sonne….J’ai beaucoup aimé ce roman écrit avec sensibilité pour nous parler de la parentalité, de l’attirance physique, de blessures intimes, de l’amour et de la solitude. Vraiment un tout beau roman agréable à lire…..4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6560
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum