Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Burke, James Lee] Créole Belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Burke, James Lee] Créole Belle

Message par Sharon le Sam 26 Aoû 2017 - 22:34


Titre : Créole Belle
Auteur : James Lee Burke.
Edition : Rivages
Nombre de pages : 620 pages.

Présentation de l’éditeur:

Dave Robicheaux se remet de ses blessures dans une unité de soins deLa Nouvelle-Orléans, où il reçoit la visite d’une jeune femme, Tee Jolie Melton. Cette dernière lui laisse, sur un iPod, le blues « My Creole Belle ». Une chanson qui finit par l’obséder. Mais dans cette atmosphère languissante baignée de morphine, et avec tous les démons qui plus que jamais l’accompagnent, Dave nourrit des doutes : sa rencontre avec Tee Jolie est-elle bien réelle ou l’a-t-il rêvée ? Car Dave découvre que Tee Jolie est censée avoir disparu depuis des mois. Aussi, lorsque sa jeune sœur Blue est retrouvée morte, Dave décide de partir à sa recherche. Une enquête éprouvante, au point que son vieil ami Clete Purcel, lui-même à la limite de la rupture, se met à craindre pour sa santé mentale…

Mon avis:

Dave Robichaux, c’est un peu comme Walt Longmire : il ne se ménage pas. Il est même dans un triste état au début de cette aventure, au point que ses proches se demandent s’il ne souffre pas d’hallucination. En effet, la jeune femme a qui il aurait parlé est portée disparue depuis plusieurs mois, sans que cette disparition n’inquiète qui que ce soit, sauf son grand-père. Tee Jolie a une certaine réputation, et elle n’est pas très bonne. De même pour sa jeune soeur, Blue : même quand celle-ci est retrouvé morte, les services de police ne se mettent pas en quatre pour retrouver le ou les coupables. Question de manque de communication entre les services, et d’affaires plus pressentes : d’autres meurtres sont commis, sans doute par un tueur à gages. Clete lui-même se trouve confronté à son passé, non à des actes qu’il a commis, mais à des actes qu’il n’a pu empêcher de commettre. Il essaie de réparer le passé, de rendre le présent meilleur, pas toujours facile, surtout s’il faut choisir entre sa loyauté et la justice (au sens légal du terme).
Comme souvent, les enquêtes nous replongent dans le passé. Le passé de la Louisiane, d’abord, avec ses maisons, survivances des riches plantations comme marque indélébile de l’esclavage. Le passé des Etats-Unis, avec les séquelles laissés par la guerre du Vietnam, avec lesquels Clete doit vivre. Je ne parle pas de séquelles physiques, mais de séquelles morales, de souvenirs avec lesquels il faut bien vivre. Il est aussi d’autres faits, qui se sont passés loin des terres américaines mais ont eu elles aussi des conséquences – formule vague pour définir la Seconde guerre mondiale et la volonté des Etats-Unis de combattre le communisme.
Dave et Clete sont quasiment seuls pour cette enquête, il faudra un temps certain pour que d’autres les aident – ou leur compliquent la tâche. A lire ce livre, je me suis dit que la justice était toujours à deux vitesses, et que pour peu que l’on soit blanc, riche et chrétien, l’on ne risquait pas grand chose et qu’il fallait beaucoup d’efforts, de bonne volonté, et de sacrifice aussi pour que les choses changent un peu. Pour que justice soit faite par contre, vous repasserez : manipuler, faire traîner les choses, employer des moyens de pression sont des luxes que l’on peut se permettre quand on ne manque pas de moyens.
Encore une enquête dont Dave Robichaux et Clete Purcel, toujours unis, auront du mal à se remettre.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7438
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum