Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Messina, Marion] Faux départ

Aller en bas

[Messina, Marion] Faux départ

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Messina, Marion] Faux départ

Message par lalyre le Dim 27 Aoû 2017 - 11:50

[Messina, Marion]
Faux départ
Le Dilettante 23 août 2017
ISBN 978 2 84263 904 4
220 pages
Quatrième de couverture
Aurélie, dix-huit ans, fille d'ouvriers, débarque à l'université en plein coeur de la crise des sub-primes. Lassée de la médiocrité de sa jeune existence, elle décide de partir vivre à Paris. Sans argent, sans garant et sans logement, elle se cogne au plafond de verre d'une société prétendument égalitaire, dirigée et organisée par les rentiers d'un système à bout de souffle. Faux départ est un roman acide et lucide. Une ode à l'espérance pour une génération frappée de plein fouet par le déclassement et la crise économique. Un hymne à la jeunesse, sans clichés, sans misérabilisme ni dolorisme.

Mon avis
Marion Massina nous dresse le portrait d’étudiants faisant la fête, fumer, boire, danser, coucher sont leurs principaux passe-temps. D’un côté il y a Aurélie, grenobloise de petite souche qui meurt d’ennui dans une faculté, souffre-douleur d’un corps en plein malaise et Alejandro, colombien expatrié, ils s’aiment un temps mais très vite, ça casse, qu’importe pour Aurélie, il y a Benjamin et Franck, tous se promènent de banlieue en banlieue de Paris, ils mangent triste, des petits boulots vite quittés, coucher et vivre. L’amour, une vie inimitable, les frissons frôlant les corps sans jamais les atteindre. Que dire pour ces jeunes, que la vie est lente au démarrage, souvent grinçante ce qui les propulse vers un faux départ pour trouver une nouvelle façon de voir le monde. Désenchantement, frustration, besoin d’aide et de reconnaissance sont des thèmes percutants. Bien que l’histoire soit très lente, elle m’a touchée par sa réalité, que deviendront-ils ces jeunes abandonnés à leur sort sans aucune perspective à l’horizon ???? 4/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6088
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum