Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Petit, Xavier-Laurent] Le Fils de l'Ursari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Petit, Xavier-Laurent] Le Fils de l'Ursari

Message par lili78 le Lun 28 Aoû 2017 - 9:42



Petit, Wavier-Laurent - Le Fils de l'Ursari
L’École des loisirs - 272 pages
Paru en 2016
Prix Sorcières 2017 (roman ados), Grand prix SGDL du roman jeunesse 2017.

Quatrième de couverture : Quand on est le fils d'un montreur d'ours, d'un Ursari comme on dit chez les Roms, on sait qu'on ne reste jamais bien longtemps au même endroit. Harcelés par la police, chassés par des habitants, Ciprian et sa famille ont fini par relâcher leur ours et sont partis se réfugier à Paris où, paraît-il, il y a du travail et plein d'argent à gagner. À peine arrivés dans le bidonville, chacun se découvre un nouveau métier. Daddu, le montreur d'ours, devient ferrailleur, M'man et Vera sont mendiantes professionnelles, Dimetriu, le grand frère, est «emprunteur» de portefeuilles et Ciprian son apprenti. Un soir, Ciprian ne ramène rien de sa «journée de travail». C'est qu'il a découvert le paradis, le jardin du "Lusquenbour" où il observe en cachette des joueurs de " tchèquématte". Le garçon ne connaît rien aux échecs mais s'aperçoit vite qu'il est capable de rejouer chaque partie dans sa tête. C'est le début d'une nouvelle vie pour le fils de l'Ursari.

Mon avis : A force de se faire chasser de partout, Ciprian et sa famille embarquent dans un fourgon pour arriver clandestinement en France. Mais la réalité est différente des belles promesses des passeurs : pas de travail, pas de maison, juste trois tôles empilées dans la boue d'un bidonville. Mais il faut rembourser le coût du voyage, alors toute la famille est contrainte de rapporter de l'argent : le vol et la mendicité deviennent donc leur quotidien. Jusqu'au jour où Ciprian découvre les échecs...

Xavier-Laurent Petit nous offre une plongée dans le monde clandestin des immigrants, bernés par des trafiquants d'âmes, contraints à survivre dans des conditions épouvantables et à voler ou mendier pour rembourser une dette imaginaire.
Ciprian est un personnage très attachant, son regard sur cette situation si tragique apporte un certain recule, un peu de légèreté à une réalité insoutenable. Il aura la chance, contrairement à beaucoup d'autres, de rencontrer les échecs et de pouvoir s'ouvrir à un nouveau monde.
Le Fils de l'Ursari est un roman très fort, dérangeant et bouleversant.
Un coup de cœur.

Extraits : Aux échecs, on pouvait perdre ou gagner. Mais quand on lisait, impossible de perdre. C'était magique. Avec les vingt-six lettres de l'alphabet, on pouvait fabriquer tous les livres de la terre.
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2270
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum