Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Léao, Maurice] La sorcière de la porte Rendesse

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Léao, Maurice] La sorcière de la porte Rendesse

Message par Eiger le Dim 10 Sep 2017 - 21:38


Année de parution : 2016
ISBN : 979-10-95487-03-6
Nombre de pages : 216 pages les deux livres
Editions : Midi presse – Le Républicain
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
Une malédiction flotte au cœur des brumes qui drapent les eaux de Garonne. Elle se terre derrière les remparts de Saint-Macaire après avoir suivi l’onde de La Réole à Langon. Elle s’apprête à envelopper de son suaire une honorable famille de la cité médiévale. Un secret de sang dont les racines se perdent en des temps troublés de l’Histoire, embrasse les rejetons de deux clans voués à se honnir.
En dépit de la nuée orageuse qui tournoie au-dessus de sa tête, Loriane, toute jeune femme bien de son temps, coule des jours heureux entre son père et sa mère. De mystérieuses prédispositions héritées des anciens âges croissent en elle. Son existence s’écoule paisible comme le cours du fleuve les soirs d’été quand l’air est lourd. L’amour guette cette adolescente au cœur joyeux, toute aux jeux de son âge.
Des forces maléfiques tressent pourtant une nasse infernale autour de son destin. Un mal étrange s’immisce dans le foyer et sème la discorde. Forces obscures ou mânes bienveillantes, les esprits sont aux aguets. Le combat qui se noue concernera bien des âmes.
 
Quelques mots sur l’auteur :
 
Né en 1947 à Ambarés, Maurice AMERICO LEA est le sixième d’une fratrie de dix enfants, conçues de l’union d’un père portugais et d’une mère béarnaise.
Au retour du service militaire, il intègre la gendarmerie nationale, où il fait carrière. Il est désormais lieutenant de réserve, titulaire de la Médaille militaire. 
Aujourd’hui, marié, père de deux grandes filles, grand-père de deux petits-enfants, il s’est retiré à Saint Pierre d’Aurillac, village du sud Gironde.
Dans leur jeunesse, avec l’une de ses sœurs, trop tôt décédée, ils avaient en projet d’écrire des bouquins. Les aléas de la vie leur ont fait prendre des chemins différents aussi, il écrit tout seul.


Ses œuvres : « Meurtre à la palombière » chez Edilivre.com, sous le pseudo d’Américo, qui était le prénom de son père. « Ah ! La garce » et « JESSICA ». [Source_Auteur]
 
Maintenant, place au livre !
 
Ce livre est en réalité constitué de deux histoires … La première « La sorcière de la porte Rendesse » qui a été le feuilleton du Républicain (journal local) et la deuxième « La vengeance du Mage Noir ».
 
L’histoire commence en 1815 peu de temps après la chute de Napoléon … Alors que Gaston Thoraus rentre des Pyrénées-Orientales afin d’épouser sa promise, Léon Villeneuve voit son espoir de faire sienne Isabeau Crabana s’envoler. Mais c’est sans compter sur les magouilles d’Eugène son père qui va réussir à faire arrêter Gaston le jour de son mariage … (Il y a comme un air de déjà vu … vous ne trouvez pas ? Dumas mon ami, ton chef d’œuvre n’est que plus respecté !)
Sur la tombe de son fils, Emilien jure malédiction jusqu’au dernier fils Villeneuve … (Patatra !)
 
Petit avertissement : ce livre était apparemment destiné aux lecteurs de 15 – 18 ans …
 
Nous voilà deux siècles plus tard en 1997 Lorie-Anne vient agrandir la famille Villeneuve. Elle possède un don… (Super, une bohémienne l’avait prédit… génial cette femme !) Alors qu’un jour sa mère se lève de sa sieste, elle entend Loriane (Contraction de Lorie-Anne parce-que oui, son prénom il est long) jouer avec son chat. Alors sa mère va l’espionner et là, catastrophe, le ciel lui tombe sur la tête ! Sa fille fait voler son doudou !!! Incroyable !
 
Bref, la petite fille grandit, elle ignore tout de ce qui s’est passé en 1815 mais tout est lié à elle.
 
Le mage noir rôde autour de sa famille et elle va essayer d’endiguer le flot de violence qui opère dans sa famille. Va-t-elle y arriver ? (Ahaaa …)
 
L’histoire se déroule essentiellement de nos jours dans la petite ville de Saint-Macaire. Nous sommes transportés dans les rues des bastides et des petites villes des rives de Garonne et je dois dire que sur ce volet-là, l’auteur en a fait un très beau descriptif. Nous pourrions quasiment penser que l’histoire est vraie.
 
Le fond de l’histoire est pas mal, une jeune fille qui possède un don et qui est capable de discuter avec les esprits et qui plus est avec ses aïeuls, c’est une bonne idée. Une malédiction a été proférée sur sa famille et elle est la seule à pouvoir faire quelque chose. Pourquoi pas.
Mais cette histoire est très (trop) téléphonée ! Un peu trop exagérée à mon goût.
 
Mon avis est un peu … comment dire ? Négatif ? Oui !

Dès les premières pages, nous connaissons les tenants et les aboutissants de l’histoire. Le reste, c’est de la chronologie.
 
Les dialogues sont trop irréels, trop gentils et trop bien posés. Les allusions locales bien trop présentes de manière même extravagante. Mais c’est un partie pris… pourquoi pas J
 
Au niveau des personnages, c’est trop cliché … le méchant, c’est gargamel, puis il y a les gentils qui ne comprennent pas pourquoi les méchants le sont …
 
La mise en page n’est pas terrible et pas mal d’erreurs se sont glissées dans l’édition. L’éditeur aurait pu (dû) aider son auteur dans cette manœuvre qu’il n’a surement pas choisit … comme dans bien des éditions !
 
Je pense que l’histoire vaut son pesant de cacahuètes et qu’elle mérite d’être retravaillé pour pouvoir montrer tout le talent de l’auteur (il pourrait bien s’améliorer s’il était conseillé … enfin je pense). Mais en l’état, je dirais que cette histoire n’est pas ce qu’elle devrait être ! En édition broché, le livre aurait pu être reconsidéré. Enfin, cela n’engage que mon avis bien sûr.
 
Bon vous l’aurez compris, je n’ai pas accroché, j’ai souvent été dérangé par les tournures de phrases, des détails qui ne correspondent pas au réel, des formules pour moi désuètes, etc. Et pour moi, (désolé Mr Léao), je ne peux pas lire comme ça ! Ça a été compliqué …
 
Pour la petite histoire, l’auteur au demeurant très sympathique a écrit ce livre sans avoir beaucoup de conseil de qui que ce soit. Alors malgré tout il est méritant. Ecrire un livre est un sacré travail et ce n’est pas chose aisé dans ce monde…
 

En l’état, je ne recommande pas ce livre, c’est mon avis personnel …

_________________
Fini : "Jules" - Didier VAN CAUWELAERT
En cours  study : "Un air de Violon" - Yvonne ROBERT

Challenge PàL 2018 : à venir ...
avatar
Eiger
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1358
Localisation : 47
Date d'inscription : 16/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum