Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Nguyen, Hoai Huong] Sous le ciel qui brûle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Nguyen, Hoai Huong] Sous le ciel qui brûle

Message par lili78 le Lun 18 Sep 2017 - 12:45



Nguyen Hoai Huong - Sous le ciel qui brûle
Viviane Hamy (Avril 2017) – 172 pages

Quatrième de couverture : Parfois, les gens ne voient pas les choses comme elles sont, mais comme ils croient qu'elles sont. Beaucoup de gens aiment George. Maman est très fière de son petit garçon, Scott aime son « frérot », et Kelly le tient pour son meilleur ami. Mais George sait que les gens ne voient pas qui elle est vraiment. Car, George en a la certitude, elle est une fille.

Mon avis : Mars 1975, Tuân traine sa douleur d’exilé vietnamien dans la forêt de Chantilly à la recherche des premières jonquilles annonçant le retour des beaux jours. A mesure que ses pas l’entrainent sur les chemins forestiers, ses souvenirs nous entrainent au Vietnam, près de Huê.
Tuân a grandit entre amour et protection, mais le deuil a bercé son existence. Il est très tôt tombé amoureux de la langue française. La littérature, la poésie l’aideront, comme un mantra, à traversé des moments difficiles.

L’auteure, d’origine vietnamienne, décrit parfaitement la culture, l’histoire du pays et l’état d’esprit de son personnage. Son écriture poétique porte les parfums du Vietnam.

Le titre fait référence à un vers de Nerval et en parallèle à l’état de Huê sous les feux de la guerre.

Une petite merveille de roman. Un coup de cœur.
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2240
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum