Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fermine, Maxence] Chaman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Fermine, Maxence] Chaman

Message par Cassiopée le Jeu 12 Oct 2017 - 13:39



Chaman
Auteur : Maxence Fermine
Éditions : Michel Lafon (12 / 10 /2017)
ISBN : 978-2749932545
131 pages


Quatrième de couverture

Le jour où Richard Adam comprit qu’il n’avait qu’une vie, il n’avait jamais été si proche du ciel. Et pour cause. Il se tenait en équilibre sur une poutrelle d’acier, à près de soixante mètres de hauteur. Parvenu au bout de son perchoir, il s’arrêta, retint son souffle, et contempla une dernière fois le paysage qui s’offrait à lui, telle une flaque d’or blanc. Il pensa que la vue était sublime, et la vie, terriblement fragile. Un souffle de vent, un faux pas, et il disparaîtrait à jamais. Il s’envolerait tel un oiseau dans les nuées.
Il n’avait jamais été vraiment sujet au vertige. Jusqu’à aujourd’hui.

Mon avis

Coup de cœur !

Un livre comme je les aime, portée par une écriture infiniment délicate, tendre et poétique. Des phrases au ton juste qui vous émeuvent au plus profond et un récit initiatique avec une réelle réflexion sur ce qui fait et jalonne notre route.

Richard Adam a une quarantaine d’années, indien par sa mère, blanc par son père, il vit et travaille en ville. Sa génitrice meurt et elle avait demandé que ses cendres soient dispersées sur la terre de ses ancêtres.   Richard se décide, un aller retour là bas sera bien vite fait et il aura la conscience tranquille en ayant accédé aux désirs de sa maman.  Il pose quelques jours de congés et part avec l’intention de rentrer assez vite.

Mais, ce serait sans compter sur les rencontres, celles d’un jour, d’un séjour, d’une vie …. Les rencontres, c’est le sel d’une vie, ce qui vous porte vers l’autre, vous fait remettre en question vos certitudes, vous oblige à voir plus loin que votre quotidien, à vous bouger….
Richard est un homme simple (au sens noble du terme) qui aime et s’étonne de ce qu’il vit chaque jour.
« L’étonnement toujours renouvelé du spectacle qu’offrent le ciel et ses myriades d’étoiles illuminant la nuit comme de minuscules flambeaux perdus dans l’immensité. »
Et pourtant pour une promesse, il part vers les indiens qu’il connaît peu ou de loin. Il écoute de la musique et on le suit dans sa voiture, imaginant ses yeux surpris et son visage étonné en arrivant dans la réserve…  Il voit ces hommes et ces femmes  qui vivaient en harmonie, en lien avec la nature et dont  la ruée vers l’or a bouleversé les codes, les habitudes .  Ils se sont retrouvés « parqués », « surveillés »… Cet état de faits est décrit avec droiture, précision, à mots couverts … On sent la souffrance sous l’apparente tranquillité ….

Dans ce magnifique roman, chaque chapitre a pour titre un mot que l’on retrouvera dans les pages qui suivront et chacun a une phrase en exergue, une citation choisie avec intelligence.  
« La moindre pierre avait dune valeur à mes yeux, chaque arbre qui poussait était un objet de respect. Maintenant, je m’incline avec l’homme blanc devant un paysage peint dont on estime la valeur en dollars. »

Cheminer aux côtés de Richard, l’accompagner dans sa découverte d’une partie de ses racines, le voir faire des choix, suivre ses pensées, marcher dans ses pas….. tout cela a été un réel enchantement pour moi. L’atmosphère m’enveloppait d’un doux manteau indien décoré avec soin, je sentais presque la présence des personnages …. Richard Adam est un « demi indien, demi-blanc », où se trouve sa place ? Qui voudra de lui, où sera-t-il heureux ? Jusqu’au décès de sa mère, il ne s’est pas posé de questions, mais elles vont venir en force vers lui …

Maxence Fermine est un écrivain français et je ne sais pas comment il choisit les thèmes qu’il évoque. « Neige » m’avait captivée,  Chaman m’a bouleversée ….

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9086
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fermine, Maxence] Chaman

Message par louloute le Ven 13 Oct 2017 - 16:07

Merci Cassiopée pour ta critique empreinte d'émotion, je le note Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10320
Age : 49
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fermine, Maxence] Chaman

Message par Astazie le Mar 17 Oct 2017 - 17:57

Moi aussi, je le note Smile
avatar
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1769
Age : 63
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : lectures et autres !
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fermine, Maxence] Chaman

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum