Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Miller, Kei] By the rivers of Babylon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Miller, Kei] By the rivers of Babylon

Message par lili78 le Mer 18 Oct 2017 - 15:45



Miller Kei - By the rivers of Babylon
Zulma (2017) – 291 pages

Quatrième de couverture : Augustown, quartier pauvre de Kingston, Jamaïque. En cet après-midi d’avril 1982, assise sur sa véranda, Ma Taffy sent dans l’air une pesanteur très particulière. Kaia, son petit-fils, rentre de l’école. Ma Taffy n’y voit plus mais elle sait reconnaître entre toutes l’odeur entêtante, envahissante, de la calamité qui se prépare. Car aujourd’hui, à l’école, Monsieur Saint-Josephs a commis l’irréparable : il a coupé les dreadlocks de Kaia – sacrilège absolu chez les rastafaris. Et voilà Ma Taffy qui tremble, elle que pourtant rien n’ébranle, pas même le chef du gang Angola ni les descentes des Babylones, toutes sirènes hurlantes.
Alors, pour gagner du temps sur la menace qui gronde, Ma Taffy se met à lui raconter comment elle a assisté, petite fille au milieu d’une foule immense, à la véritable ascension d’Alexander Bedward, le Prêcheur volant.
Oui, à Augustown, Jamaïque, le jour de l’Autoclapse – calamité aux promesses d’Apocalypse – est une nouvelle fois en train d’advenir.

Mon avis : Dans les années 80. Augustown, quartier pauvre de Kingston (Jamaïque). Ma Taffy, vieille femme aveugle, attend, assise sur sa chaise, le retour de celui qu’elle considère comme son petit-fils : Kaia. Kaia rentre de l’école. Mais ce que l’air apporte au nez de Ma Taffy, est l’angoisse, la certitude d’un drame qui pourrait bien en entrainer d’autres. Elle se rend compte que Kaia s’est fait raser ses dreadlocks par le maitre d’école, suprême sacrilège pour les rastafari. Alors, pour consoler le gamin et pour gagner du temps, elle raconte : le révérend pasteur Bedward qui volait vers les cieux, Soft-Paw le jeune chef de gang, Clarky le rastaman…l’histoire de son quartier.

A travers les histoires de Ma Tafy, c’est l’Histoire de la Jamaïque que l’auteur (et poète) Kei Miller nous livre.
By the rivers of Babylon, est un formidable roman qui m’a beaucoup touché.
L’ambiance est juste envoutante, il plane sur tout le roman une sensation de danger, de catastrophe imminente.
Les personnages sont pittoresques, truculents. L’auteur nous plonge dans la société jamaïcaine, des noirs pauvres aux riches blancs, des ghettos aux belles demeures, de la violence au quotidien des oubliés.
By th rivers of Babylon est un roman fort et puissant. Comme un chant, porté par le vent, la voix de Ma Tafy résonnera longtemps à mes oreilles.
Coup de cœur
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2261
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Miller, Kei] By the rivers of Babylon

Message par Pistou 117 le Mer 18 Oct 2017 - 15:56

Le titre du roman m'a attirée irrémédiablement vers ta critique Lili. Ya-t-il un rapport avec la chanson de Boney M. ?

Au fait, tu n'as pas voté Wink
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2766
Age : 53
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Miller, Kei] By the rivers of Babylon

Message par lili78 le Lun 23 Oct 2017 - 11:27

C’est à l'origine une chanson populaire des communautés rasta. Elle est devenue populaire grâce à la reprise disco de Boney M en 1978. Mais a aussi été chanté par Bob Marley.
dance
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2261
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Miller, Kei] By the rivers of Babylon

Message par Pistou 117 le Lun 23 Oct 2017 - 19:41


Merci pour l'info, Lili !
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2766
Age : 53
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Miller, Kei] By the rivers of Babylon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum