Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Rivière, Philippe] Les amants de la tour Solidor

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Rivière, Philippe] Les amants de la tour Solidor

Message par Eiger le Mar 7 Nov 2017 - 20:27


Quand l’amour nous tombe dessus, on n’est jamais à l’abri de rien !
 
Année de parution : 2017
Nombre de pages : 211
ISBN : 979-10-95487-05-0
Editions : Midi Presse
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
Printemps 1976. Le « Requiem pour un fou » de Johnny est numéro 1 des ventes. Le mois précédent, c’était « Qu’est-ce qui fait pleurer les blondes » de Sylvie Vartan. Olivier, jeune étudiant Marmandais, lui, est fan de Procol Harum. Il reçoit sa convocation au service militaire par un clair matin, en même temps que l’amour le transperce. Pour lui, ce sera la 409ème CLT, à Saint-Malo. Loin, très loin de la brune Julie, charmante employée des Postes.
Le jeune appelé est pétri de certitudes. Il croit en l’amour éternel, en la fidélité. Sa vie est toute tracée lorsqu’il découvre la cité corsaire, ses remparts, la Tour Solidor, les ruelles de la citadelle et ses demeures de granit. La Bretagne l’envoûte, lui le petit gars du sud-ouest. Mais il se languit de Julie.
Depuis sa chambrée de la caserne Rocabey, il adresse à sa fiancée des vers enflammés à faire rougir Chateaubriand. La distance et l’absence exacerbent les sentiments. Ils embellissent les souvenirs et les êtres chers. Les jours s’écoulent, paisibles, jusqu’à ce que survienne l’impensable.
L’amour ne survit jamais à la conscription, dit-on. Que peut une idylle naissante face au meurtre, à la trahison et au scandale ?
 
Il y a un peu de l’auteur dans ce jeune conscrit contraint de quitter son sud-ouest natal pour le lointain nord. Tout comme Olivier, l’auteur est tombé amoureux de la Bretagne et de Saint-Malo, en particulier, à la faveur de son service militaire. Lui aussi est parti le cœur enchainé. Lui aussi a été envoûté par cette diablesse de Bretagne… Ce premier roman rend hommage à la cité corsaire qui y est décrite avec simplicité et tendresse. Il retrace également la vie d’un appelé à la caserne Rocabey. C’est un joli témoignage sur ce service national que d’aucuns aimeraient rétablir et n’a pas laissé que de mauvais souvenirs.
 
Quelques citations :
 
« Le sage a honte de ses défauts, mais n’a pas honte de s’en corriger. » Confucius.
 
« L’épreuve des chagrins, des faiblesses que ressentent les hommes épris comme peut l’être Erwan, les rend malades de jalousie. C’est dans la boisson qu’ils oublient, ils deviennent agressifs, violents et capables de dire n’importe quoi pour se faire valoir. »
 
« L’amour ne se choisit pas. Il s’impose, il frappe et peut ainsi toucher n’importe qui. L’amour est comme un grand feu qui s’allume spontanément dans le cœur d’un homme ou d’une femme. Si l’un d’entre eux l’oubli, ou simplement le rejette sans l’entretenir, cet amour va s’étioler et finir par s’éteindre. Si par contre, ces deux êtres le nourrissent par de l’affection, de l’attention, de la compréhension et de la sensualité, ils protègeront sa flamme. Et cet amour vivant réchauffera leurs cœurs et fera étinceler leurs âmes d’un bonheur qui éclaboussera tout autour d’eux. C’est à ce moment-là, que tout le monde s’apercevra que ces deux êtres s’aiment. »
 
Quelques mots sur l’auteur :
 
Philippe RIVIERE, Lot-et-Garonnais d’adoption signe ce premier roman.
 
Maintenant, place au livre !
 
C’est avec beaucoup de plaisir que je vous livre ma chronique !
Bienvenue dans le monde d’Olivier. Ce personnage au grand cœur, sentimental et sincère.
Cela faisait un bon moment que je n’avais pas vécu autant d’émotions à la fin d’un bouquin !
 
Tout commence par la mort d’une jeune femme dans une chambre d’hôtel, assassinée par un bidasse !
Puis nous faisons un bon en arrière dans le temps, huit semaines plus tôt. Nous voilà embarqué dans les années 70 auprès d’Olivier qui, après avoir eu le coup de foudre pour sa factrice, apprend que son service militaire commence quelques jours plus tard.
Durand ce peu de temps qu’il lui reste dans le marmandais, il va tout faire pour conquérir le cœur de sa belle.
Oui, il l’a conquis, il débarque à Saint-Malo pour son service militaire et va découvrir les joies de la caserne ! Mais pas que … non, en effet, une magnifique jeune fille va faire son apparition et bouleverser tout l’ordre établi …
 
J’ai vraiment aimé ce roman, beau, touchant, émouvant, débordant de sincérité et de réflexions.
Cependant, ce n’est pas un coup de cœur …
Alors oui, au premier abord, j’ai eu peur ! Chat échaudé craint l’eau froide ! Les éditions Midi Presse ne me conviennent pas. La mise en page ne me plait pas, je trouve qu’il est difficile de lire comme ça, mais après un deuxième bouquin de cette maison d’éditions, on n’a pas le choix …
De plus, ce qui m’a dérangé dans cette lecture (ça m’a fait sortir quelques fois de l’histoire et c’est bien dommage car elle est tellement bien !), les erreurs qui subsistent. Je pense encore une fois que le travail « éditorial conseil » n’a pas été fait correctement.
 
Mais sachez que Philippe Rivière est très talentueux et que malgré ces petits accrocs, son histoire vous transportera avec beaucoup d’émotions.
Il est savamment bien construit, nous embarquons avec audace aux côtés d’Olivier et nous évoluons avec lui dans ses différentes étapes de vie.
Les personnages de ce livre son très bien construits et recherchés. Chacun à sa place et son importance.
Quelques touches d’humour nous aident à nous plonger dans le livre.
 

Alors n’hésitez plus à prendre le livre entre vos mains, vous ne serez pas déçu !

_________________
Fini : "Jules" - Didier VAN CAUWELAERT
En cours  study : "Un air de Violon" - Yvonne ROBERT

Challenge PàL 2018 : à venir ...
avatar
Eiger
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1401
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum