Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Perri, Audrey] Une bonne âme

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Perri, Audrey] Une bonne âme

Message par Eiger le Dim 3 Déc 2017 - 23:22


Un roman poignant, historique, tiré d’un fait réel !
 
Année de parution : 2017
ISBN : 979-10-262-1284-3
Nombre de pages : 185
Editions : autoédition (Librinova)
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
Londres, 1899.
Florence Jones, jeune mère célibataire, décide de faire adopter sa fille Sélina, faute de pouvoir la garder auprès d'elle. Elle se tourne alors vers Mrs Hewetson, l'une de ces fermières de bébés qui pullulent dans la capitale et qui affirme pouvoir s'occuper de son enfant.
Mais Florence ignore encore que cette femme, loin d'être la bonne âme qu'elle prétend être, est déjà impliquée dans la disparition de nombreux enfants...

 
Quelques mots sur l’auteur : par l’auteur elle-même…
 
Passionnée par l'époque victorienne, j'aime les personnages féminins forts et ne suis jamais contre une petite romance ! J'essaie de mettre dans mes romans, tous les ingrédients qui me plaisent dans mes lectures... 
.... Mais toujours avec ma petite touche personnelle, bien entendu !

Une bonne âme, mon roman, a reçu le second prix dans le cadre du concours Faits divers et histoires diverses organisé par Librinova au cours de l'été 2017. 
 
Maintenant, place au livre !
 
Ce roman est une claque et une boite de pandore !
 
C’est l’histoire parallèle de deux femmes. Une fille-mère Florence qui a été abandonné par son amour, lui ayant promis de la retrouver à son retour de mer et de l’épouser. Et une fermière de bébés qui est rongé par la souffrance… Vous l’aurez compris, notre pauvre Florence qui a une bonne place se voit contrainte de démissionner pour cacher la honte dont elle est victime… Être enceinte hors mariage !
Sa mère, manipulatrice va la contraindre à se séparer de sa petite Sélina.
 
Quant à Notre Ada, femme tourmentée, qui aime le confort et l’argent sert de relais aux filles-mères. Florence Jones va donc prendre contact avec Ada Williams (Mrs Hewetson) qui lui soutirera quelques livres (une fortune à l’époque) pour s’occuper de Sélina…
 
Audrey Perri s’est inspiré d’un fait divers de l’époque victorienne à Londres, qui incarne tout un système dans ces années 1800-1900.
Elle nous transporte aux confins de la société à cette époque et les contraintes qu’avaient les filles-mères.
Elle nous explique l’existence des fermes de bébés et en quoi consistaient-elles.
 
On plonge dans cette histoire de manière totale ! On a la voix de la « gentille », Florence et la voix de la « méchante », Ada. Mais faites bien attention, ce n’est pas si noir ou si blanc… Tout est bien en nuance… D’où les difficultés des systèmes !
 
On suit l’évolution des deux femmes de façon très réaliste. L’auteure a su manier extraordinairement le temps, les actions et les questionnements. Quitte à choquer, c’est une pure merveille.
 
C’est très bien écrit. Je dirais même hypnotique ! Nous glissons très loin dans les méandres de la douleur d’une femme sur les deux pans, aux confins de la souffrance. On découvre chacune d’elle tout au long du roman et l’auteur jongle magnifiquement un chapitre à chacune !
On est tenu en haleine par le suspense et par ce qui va se passer par la suite ! Leur destin va se croiser et leur vie bouleversée…
 
Très bon rythme, une belle boite de Pandore ouverte et bien sûr la place des femmes à l’époque victorienne !
 
Je me suis laissé également transporter par la façon qu’a l’auteur de dépeindre les lieux de la capitale anglaise, ainsi que le climat socio-économique afférent. J’ai découvert un « métier » dont j’ignorais totalement l’existence : les fermières de bébés. Ces femmes offraient le gite et le couvert aux jeunes femmes jusqu’à l’accouchement. Elles négociaient ensuite avec les jeunes mères célibataires la garde des enfants et négociaient avec les futurs parents l’adoption des nouveaux nés. Il s’avère cependant que nombre d’entre elles étaient malhonnêtes et avaient tendance à supprimer les enfants après avoir escroqué les jeunes mères.
 
Très peu d’hommes au final dans ce livre. C’est vraiment un livre « femme ». Et enfin un personnage masculin, très résonné pour cette époque qui donne une bouffée d’air frais et nous donne un espoir, celui de l’évolution des mœurs…
 
Je me suis laissé emporter et j’ai beaucoup apprécié cette histoire.
Je vous recommande ce roman sans hésitation, même si vous pensez avoir du mal avec l’époque, ne vous en faites pas, ça passe tout seul J

_________________
Fini : "Jules" - Didier VAN CAUWELAERT
En cours  study : "Un air de Violon" - Yvonne ROBERT

Challenge PàL 2018 : à venir ...
avatar
Eiger
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1408
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum