Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fagan, Jenni] Les buveurs de lumière

Aller en bas

votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Fagan, Jenni] Les buveurs de lumière

Message par lili78 le Ven 8 Déc 2017 - 11:52



Fagan Jenni - Les buveurs de lumière
Métailié (2017) – 302 pages


Quatrième de couverture : 2020. Le monde entre dans l'âge de glace, il neige à Jérusalem et les icebergs dérivent le long des côtes. Pour les jours sombres qui s'annoncent, il faut faire provision de lumière – neige au soleil, stalactites éclatantes, aurores boréales.

Dylan, géant barbu et tatoué, débarque au beau milieu de la nuit dans la petite communauté de Clachan Fells, au nord de l'Écosse. Il a vécu toute sa vie dans un cinéma d'art et essai à Soho, il recommence tout à zéro. Dans ce petit parc de caravanes, il rencontre Constance, une bricoleuse de génie au manteau de loup dont il tombe amoureux, et sa fille Stella, ex-petit garçon, en pleine tempête hormonale, qui devient son amie. Autour d'eux gravitent quelques marginaux, un taxidermiste réac, un couple de satanistes, une star du porno.

Les températures plongent, les journaux télévisés annoncent des catastrophes terribles, mais dans les caravanes au pied des montagnes, on résiste : on construit des poêles, on boit du gin artisanal, on démêle une histoire de famille, on tente de s'aimer dans une lumière de miracle. Dans ce roman éblouissant au lyrisme radical, peuplé de personnages étranges et beaux, Jenni Fagan distille une tendresse absolue qui donne envie de hâter la fin du monde.

Mon avis : Dylan, un géant barbu et tatoué, a vécu toute sa vie dans un cinéma de quartier. A la mort de sa grand-mère et de sa mère, il est obligé de quitter le cinéma qui est en faillite. Il part s’installer dans un parc à caravane à Clachan Fells au nord de l’Écosse. Dès son arrivée, il tombe sous le charme de Constance, une cireuse de lune, et de sa fille, Stella née dans le corps d’un garçon.
Nous sommes en 2020, à l’aube de l’hiver le plus froid jamais connu. Et, pendant que les températures chutent de plus en plus, créant de magnifiques et troublants paysages, les relations humaines réchauffent l’atmosphère.

Les buveurs de lumière est le deuxième roman (traduit en français) de cette auteure écossaise (le premier que je lis). Sur fond de fin du monde, elle nous plonge dans une superbe et complexe histoire.
J’ai été complètement envouté par l'écriture poétique de l'auteure, par l'ambiance qu'elle créée : le froid intense et mordant d'un côté et la chaleur humaine de l'autre. Les paysages grandioses et apocalyptiques : icebergs dérivants, parhélies et autres aurores boréales viennent troubler le quotidien des protagonistes.
Les personnages, tous atypiques, ont chacun une histoire à raconter, un chemin à parcourir.
J'ai eu beaucoup de mal à me détacher de ce roman et à quitter Dylan, Stella et les autres.
Les buveurs de lumière est un roman féérique qui restera longtemps dans a mémoire.

Un gros coup de cœur !
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2400
Age : 46
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum