Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Niel, Colin] Obia

Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Niel, Colin] Obia

Message par Sharon le Ven 5 Jan 2018 - 17:35


Titre : Obia
Auteur : Colin Niel
Edition : Babel
Nombre de pages : 564 pages.

Présentation de l’éditeur :

Le destin de trois jeunes hommes qui se retrouvent pris dans le double piège des cartels de la cocaïne et des revenants d’une guérilla perdue, au Surinam. En ranimant les souvenirs de la guerre civile qui provoqua à la fin des années 1980 le passage de milliers de réfugiés sur les rives françaises du Maroni, Colin Niel nous plonge dans une Guyane qui voudrait tout oublier des spectres de cet oppressant passé. Alors qu’au Suriname les gros bonnets de la drogue ont remplacé les Jungle Commando, le destin de trois jeunes hommes va se trouver pris dans le double piège des cartels de la cocaïne et des revenants d’une guérilla perdue.

Mon avis :

J’ai mis du temps à me décider à lire ce livre à cause de sa taille. Bilan : je l’ai lu en trois jours, tant l’intrigue était prenante. Je savais déjà, pour avoir lu la première enquête du capitaine Anato, à quel point les enquêtes pouvaient être passionnante, ce troisième volume en est la preuve.
Un meurtre, puis un deuxième… et le capitaine Anato, qui était pourtant en congé, sur les traces de la famille de son père, est rappelé pour enquêter parce qu’il est Ndjuka, comme Clifton, le principal suspect – pour ne pas dire l’unique suspect aux yeux du major Marcy. Ce dernier est  très réputé pour son professionnalisme, très proche de sa fille unique, Mélissa, qui, bien que sourde, a fait des études et a un travail, ce qui n’est pas si fréquent en Guyane. Marcy et Anato devront faire équipe, et Anato de tout faire pour mener sa tâche à bien. Note : parfois, je manie très bien l’euphémisme.
Ce livre est complexe, et pourtant, vous ne vous perdrez pas. Il nous parle de la jeunesse guyanaise, créole, ndjuka, qui peine à se faire une place dans la société et qui a recours à des expédients relativement dangereux pour gagner de l’argent. Enfin… on ne leur dit pas que c’est dangereux, et eux veulent bien croire, en s’appuyant sur d’anciens éléments culturels, que cela ne l’est pas. Même pour ceux qui s’en sont sortis, la tentation est grande de l’argent facile.
Il nous parle aussi du passé, de la guerre du Suriname dont je l’admets volontiers, je ne savais rien. Ce qui nous est raconté est à la fois très précis d’un point de vue historique, très réaliste, tout en étant parfaitement intégré à l’intrigue. Nous sommes dans un roman, et vous ne trouverez pas de personnages pour diffuser doctement un savoir qui endormirait le lecteur. Non. Ceux qui parlent sont des personnages qui ont vécu cette guerre, qui ont du lui survivre, et, parfois, n’y sont pas réellement parvenus. L’on n’a pas fini, dans ce livre, de parler des conséquences de cette guerre oubliée, ignorée, conséquences qui trouveront leur résolution vingt ans plus tard. Mais par quels détours le capitaine Anato aura-t-il dû passer !
Si vous hésitez à découvrir cet auteur, je ne vous dirai qu’une chose : n’hésitez plus.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8289
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Niel, Colin] Obia

Message par Astazie le Lun 8 Jan 2018 - 15:40

Merci Sharon, je note ce titre. Pour le moment je n'ai lu de cet auteur qu'un seul livre. Seules les bêtes
avatar
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1824
Age : 63
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : lectures et autres !
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum