Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Jensen, Flemming] Le Blues du braqueur de banque

Aller en bas

le blues du brasqueur de banque

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Jensen, Flemming] Le Blues du braqueur de banque

Message par Pinky le Ven 5 Jan 2018 - 22:34

LE BLUES DU BRAQUEUR DE BANQUE



Roman édité chez Acte sud en octobre 2014

224 pages

Résumé


Max est conseiller politique de haut niveau. Il est l'homme de l'ombre, génie réputé pour sortir indemne des situations les plus complexes. Seulement, cette fois, Max a assassiné son meilleur ami, Tom, qui est aussi, accessoirement, le Premier ministre danois. Tom se montrait bien peu reconnaissant alors que, sans l'entremise de Max, il ne serait jamais parvenu au sommet. Mais le tuer à coups de bouteille de whisky était peut-être une erreur. D'autant qu'une scoute un peu trop curieuse a sans doute été témoin de la scène. Expert en manipulation, Max doit improviser une histoire vraisemblable pour échapper aux soupçons de cette jeune femme décidément gênante, le tout sous le regard ironique du narrateur, un braqueur de banque à l'humour désarmant. Un huis clos décalé et burlesque sur fond de satire politique.

Mon ressenti

J’ai adoré cette idée complètement loufoque, ainsi que sa construction. S’appuyant sur l’ossature d'un sketch célèbre au Danemark, l’auteur délivre son message en trois parties : l’exposition du contexte, la description des personnages et le dénouement.

Le lecteur fait la connaissance du narrateur et voilà, j’ai été littéralement embarqué dans ce huis clos complétement dingue mais oh combien jubilatoire. Nous sommes au pays de la mauvaise foi et des « beaux parleurs » car dans cet art quoi de mieux qu’un politique qui sait manier le verbe et les actes sans scrupule parfois.

Sauf qu’il y a un petit grain de sable qui vient enrayer la machine si bien huilée. Oui d’accord, il y a un crime mais bon, il faut bien le dire, le mort l’avait cherché. Le narrateur tente de montrer et de démontrer que notre assassin n’avait pas d’autre choix. Je vous laisse découvrir aussi qui est le narrateur et qui est le grain de sable.

Un livre qui se dévore et qui donne une allégresse, une légèreté dans les jours qui suivent sa lecture. Un coup de cœur pour moi
A découvrir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6201
Age : 55
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum