Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Geneix, Carole] La mille et deuxième nuit

Aller en bas

[Geneix, Carole] La mille et deuxième nuit

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Geneix, Carole] La mille et deuxième nuit

Message par lalyre le Jeu 11 Jan 2018 - 20:12

[Geneix, Carole]
    La mille et deuxième nuit    
Editions Rivages 3 janvier 2018
ISBN 978 2 743 64198 6    
 301 pages
Présentation de l’éditeur
Peu avant le voyage inaugural du Titanic, le couturier Paul Poiret donne une réception à la splendeur inégalée pour lancer sa ligne de parfums. Placée sous le signe de l'Orient, c'est "La Mille et Deuxième Nuit". Parmi les invités, la fantasque comtesse russe Belle Epoque, Paris. Lors de la réception donnée par le couturier Paul Poiret, la comtesse russe Slavskaïa est retrouvée morte, sans son précieux collier. Son secrétaire, jeune immigré juif qui a fui la Russie et les bolcheviks, est suspecté , accompagnée de son secrétaire et confident Dimitri Ostrov, un jeune Juif qui a fui les Bolcheviks. La comtesse porte ses plus beaux atours, dont une extraordinaire rivière de diamants offerte par un admirateur. Mais au cours de la soirée, elle est retrouvée sans vie, probablement étranglée. Et le collier disparaît, presque sous les yeux de l'assistance...

Mon avis
Pas grand-chose à ajouter à la quatrième de couverture qui en dit déjà beaucoup, sinon que Paul Poiret fait partie des principaux personnages, il anime les fêtes ou l’alcool coulent à flot et  les soirées somptueuses bien décrites et les bals se succèdent. J’ai trouvé le personnage du secrétaire attachant, d’ailleurs la comtesse l’aimait comme un fils, bien qu’il soit suspecté lors du meurtre, cependant il n’est pas le seul car bien d’autres tels que le véritable fils de la comtesse, il y aussi Oriane la préférée de Paul Poiret et celui-ci aussi pourquoi pas... On peut aussi se demander qui a volé le collier, car il se pourrait que le tueur ne soit pas le voleur, on imagine aussi de quelle façon ce meurtre a eu lieu. C’est un très bon polar agréé d’une dose d’humour ou j’ai décelé la bêtise humaine, la haine, la jalousie, tout cela se terminant par une fin sans trop de surprise..
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6680
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum