Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[W., Anaïs] Au-delà des tours

Aller en bas

au-delà des tours

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[W., Anaïs] Au-delà des tours

Message par Pinky le Ven 26 Jan 2018 - 22:07

AU-DELÀ DES TOURS



Roman, auto-édité en octobre 2015

313 pages

Résumé

« Parfois, je me demande comment ma vie aurait été si mon frère n’avait pas ruiné notre famille. Est-ce que je serais là, à zoner toute la journée dans cette banlieue merdique ? Est-ce que mes parents auraient encore un minimum de considération pour moi ? Mais le mal est fait. À quinze ans, je suis rongée par la culpabilité et l’incompréhension. Je cache mon mal-être derrière mes allures de garçon manqué et ma brutalité. Pour survivre, j’essaie d’oublier cette souffrance, en attendant des jours meilleurs… Je croyais avoir assez morflé, que ça ne pouvait pas être pire. Le sort s’est pourtant acharné. Un beau soir d’été, le passé a soudain refait surface et a plongé dans le chaos ce qui me restait de famille. C’était trop pour moi, alors j’ai fui cette réalité à tout prix, frôlant parfois l’irréparable… »

Mon ressenti

Nous avons tous des représentations de la vie en cité mais pour ceux qui y vivent ou qui y ont vécu, il y a d’autres chemins possibles et d’autres partages à vivre en cité. Pourtant, au travers de Debbie, c’est toute la Violence qui vient percuter le lecteur et sa descente aux enfers faites d’incompréhension, de refus, de représentations, de cercles vicieux.

La vie de Debbie n’est pas simple, elle vit par procuration pour ne pas avoir mal. Parfois le mal est le pire remède pour ne pas voir et se perdre. Dans un décor décrit avec brio, les laissés pour compte se rassemblent comme ils le peuvent à la recherche de protection et d’amour.

Encore une fois, l’écriture est percutante, violente, parfois crue et fait mal où les yeux se posent. Dans ces moments douloureux, la vérité éclate plus vraie que nature et je n’ai pu m’empêcher de me dire « nous là-dedans, les « protégés » que faisons-nous pour que les choses changent ? »

Chacun ses croyances :  il serait dérisoire de penser que Debbie fait ses expériences comme beaucoup d’adolescents ou de rejeter la faute sur les autres, les parents ou de croire qu’elle le cherche car c’est une fille perdue. Il est parfois des choix que nous faisons pour éviter de sombrer dans la folie ou de se perdre complétement.
C’est un livre fort sur l’espoir des jours meilleurs, sur le choix que nous avons tous de faire du bien autour de soi. Des personnages forts, brisés par la vie pour certains, oubliés de celle-ci pour d’autres mais tous ont l’envie d’être aimé et d’un devenir meilleur.

Une histoire haletante, un coup de cœur

A découvrir absolument
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6190
Age : 55
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum