Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cosnard, Denis] Frede

Aller en bas

Vos avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Cosnard, Denis] Frede

Message par joëlle le Lun 12 Fév 2018 - 11:28



Titre : Frede
Auteur : Denis Cosnard
Éditions : Équateurs
Nombre de pages : 230
ISBN : 978-2849-90-4492
Date de parution :Mai 2017

Quatrième de couverture:

 C’est une femme de la nuit, qui apparaît dans "Remise de peine" de Patrick Modiano. Elle a les yeux bleu vert, de longs cils, une chevelure brune, un air de chat et de garçonne. Elle s’appelle Frede. Ce nom de scène aussi énigmatique qu’un sphinx méritait une enquête, car il masque une extravagante conquérante du cœur féminin.
 Dans le Paris des années folles où poussent comme des fleurs vénéneuses des cabarets pour femmes, Frede ensorcelle les plus belles : Anaïs Nin, Marlene Dietrich, l’actrice mexicaine María Félix ou encore la jeune Lana Marconi, dernière épouse de Sacha Guitry. Dans ses établissements de Montparnasse, de Biarritz, du Cap d’Antibes et des Champs-Élysées, la nouvelle reine de la fête attire, sur un rythme diabolique, les heureux et les damnés : Juliette Gréco, Orson Welles, Marlon Brando, Françoise Sagan, Brigitte Bardot, Sacha Distel, Michel Déon… Elle envoie les mœurs valdinguer, brise les cœurs et les conformismes. Dans ce ballet des ombres, Frede est la première à laisser danser des femmes ensemble, joue contre joue.
 Voici le récit d’une affranchie et d’une France clandestine, aussi captivant et précis qu’un rapport de la Brigade mondaine. En compagnie de Frede, tendre est la nuit : aucun lecteur, aucune lectrice ne peut lui résister…

Mon avis

Je ne la connaissais pas du tout, je n'avais même jamais entendu parler d'elle, et pourtant j'ai très vite été séduite par Suzanne Jeanne Baulé dite "Frede"(1914-1976).
Est-ce l'écriture de Denis Cosnard ou le personnage raconté ? Est-ce la façon dont l'auteur a découvert "Frede" dans l'oeuvre de Modiano ou Anne-Marie et ses recherches qui m'ont séduite ?
Ce ne sont pas les rencontres qu'elle fait (même si elles peuvent paraitre extraordinaires) qui m'ont fait l'aimer , mais plutôt par sa façon d'aborder la vie, de vivre sa différence, de gérer ses affaires à une époque où les choses n'étaient pas simple pour les femmes, pas évidentes pour les homosexuels (hommes ou femmes).
Cette femme est hors du commun. Sa mère est hors du commun dans l'amour qu'elle lui porte, dans l'acceptation des différences de sa fille!
Alors oui, cette femme libre, indépendante je l'ai aimée, je l'ai admirée!
Bien sûr, c'est peut-être plus facile d'exister différemment dans les milieux artistiques.
Bien sûr, elle fait des fabuleuses rencontres et à des amours exceptionnelles…
Mais c'est une femme exceptionnelle, et ce qu'elle vit ne peut être que hors du commun!

J'ai passé un bon moment en lisant cette biographie. J'ai aimé l'écriture.

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5655
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum