Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Le Gac, Angie] Une coccinelle dans le coeur

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Le Gac, Angie] Une coccinelle dans le coeur

Message par Eiger le Dim 18 Fév 2018 - 19:53


Un amour sans limites auquel se raccrocher quand la vie vous tourne le dos…
 
Année de parution : 2018
ISBN : 978-1983751707
Nombre de pages : 234
Editions : Autoédition
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
Elena est jeune. Elena est belle. Elena est malade. Parfois, elle a envie de mourir… Mais la plupart du temps elle veut vivre haut et fort, de plus en plus vite, comme sur un immense manège de fête foraine.
Entre ses séjours en clinique et sa vie professionnelle, elle essaie de se construire jour après jour et de trouver sa propre voie vers le bonheur.
Aidée de Simon, son homme-talisman, elle tutoie les anges. Mais la vie en a décidé autrement. Il lui faudra énormément de courage pour surmonter les épreuves qui émaillent son parcours et retrouver peut-être le chemin de la félicité.
Entre romance et drame, découvrez l’histoire d’Elena
 
Quelques mots sur l’auteure : par Angie le Gac elle-même J
 
Auteur de Romance et de Romance dramatique, j'ai publié quatre romans. Une Coccinelle dans le cœur est mon cinquième livre. Il paraîtra le 3 mars 2018. Merci à tous de votre intérêt, n'hésitez pas à me demander la lecture en SP numérique. Amicalement, Angie.
 
Maintenant, place au livre !
 
Une claque ! Oui, ce livre est fascinant de par la profondeur de son sujet. 
Il n’est pas simple de vous en faire un résumé… Sans vous dévoiler l’histoire !!! Je vais m’y essayer tout de même, je ne voudrais pas que vous passiez à côté de ce livre. 

Eléna a 25 ans, elle est mannequin, s’éclate et vit à cent à l’heure… Alors qu’elle se trouve sur un podium de défilé de mode, elle est rapidement happée par un grain de folie. 
Nous la retrouvons perdue, isolée dans une clinique non loin de Marseille. Elle ne peut plus accepter les agressions extérieures…

Notre jeune mannequin séjourne dans un hôpital psychiatrique et découvre petit à petit qu’elle a fait une crise bipolaire. Elle est passée par des phases maniaco-dépressives intenses. 
Petit à petit, elle refait surface et va se rendre compte que sa vie d’avant ne colle plus à ses besoins et ses envies. Son changement de vie va s’opérer sur une année où elle va tout bousculer. 

Malheureusement, la maladie la rattrape et elle replonge… On ne se sépare pas facilement de cette ombre qui colle à la peau… Mais elle va rencontrer l’amour, un amour infini auquel se raccrocher quand la vie vous tourne le dos…
Eléna arrive à fixer son bonheur sur Simon, mais la vie va-t-elle la laisser tranquille désormais ? Rien n’est moins sûr ! 

Cette histoire est tirée d’un fait divers réel. Angie le Gac a réussi à romancer cette histoire et rendre palpables les troubles bipolaires à l’état brut. Elle rend un descriptif fidèle des hôpitaux psychiatriques. 

La vie d’Eléna c’est des montagnes russes ! Elle oscille entre les phases de bien-être et raisonnées, puis elle replonge dans les phases maniaques et dépressives ! Un vrai tourbillon. 
La justice, c’est ça la question ! C’est ça le thème prédominant du livre ! Et croyez-moi, avec le positionnement combatif de l’auteur, qui nous pousse à de remettre en question et regarder en face ce qu’est la justice et comment on l'a traduit, on n’en sort pas indemne ! 

Le roman est centré sur Eléna. Les autres personnages gravitent autour sans qu’on ne puisse vraiment s’y attacher sauf… 
Certains passages sont monotones et noirs, d’autres beaux et joyeux. On rencontre parfois quelques longueurs, mais au final, l’ensemble est assez fluide. 
Le narrateur est bien sûr Eléna… Ce livre est écrit au premier tiers à la façon d’un journal où Eléna fait un bilan chaque année ou mois en fonction de ses besoins. Au plus, elle va « bien » au plus elle écrit et nous raconte. Puis un deuxième tiers assez complet pour finir sur un dernier tiers un peu saccadé où on ressent toute la torture psychologique de notre héroïne.

Voilà, je me suis laissé embarquer par ce roman. Par la combativité et le besoin de rendre juste, justice, que l’on ressent dans l’écriture d’Angie Le Gac, dans le choix des mots et des scènes.
Je vous conseille ce tourbillon cadencé et rythmé J
 

Bonne découverte à vous !


Dernière édition par joëlle le Dim 18 Fév 2018 - 20:00, édité 1 fois (Raison : Correction du nom de l'auteur)

_________________
Fini : "Jules" - Didier VAN CAUWELAERT
En cours  study : "Un air de Violon" - Yvonne ROBERT

Challenge PàL 2018 : à venir ...
avatar
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1530
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Gac, Angie] Une coccinelle dans le coeur

Message par Nisa le Mar 27 Fév 2018 - 1:31

J’ai beaucoup de mal à parler de ce roman qui m’a un peu coupé le souffle. J’ai laissé passé un petit moment entre la lecture et la rédaction de mon avis, le temps que les émotions retombent. Mon avis restera cependant succinct, je ne veux garder de cette lecture que la force des émotions qui m’ont traversées.

L’autrice a décidé de s’attaquer à un sujet difficile, avec une héroïne en dehors des normes habituelles. En effet, Elena souffre d’une maladie psychologique très grave qui lui a valu plusieurs hospitalisations. Il y a deux Elena, l’attachante et celle qui perd tout contact avec la réalité, qui inquiète.

Une femme qu’il est facile de juger vu de l’extérieur. Mais Angie Le Gac nous entraîne au plus près de son âme et malgré tous les arguments rationnels, mon cœur a été emporté par Elena et j’ai vécu ses joies et ses peines. Littéralement. J’ai souri et pleuré. J’ai cru ne pas réussir à surmonter certaines épreuves. En toute honnêteté, Simon a du être aussi mon homme-talisman (qu’est-ce que je l’aime I love you ) pendant ma lecture.

Une lecture forte, intense, grâce aux personnages très bien travaillés et à une plume qui est tout ce que j’aime. Elle s’adapte parfaitement au rythme du récit, j’ai eu l’impression que l’écriture de l’autrice était vraiment le cœur de ce roman, que c’est ses battements qui envoyaient le sang dans tout le roman. Ma métaphore est nulle, certes, mais j’ai été envoûtée par cette maîtrise de l’écriture et c’est non seulement un coup de I love you pour le roman, mais aussi pour la plume d’Angie.

Je vote coup de cœur évidemment !

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5733
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum