Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Chérel, Guillaume] Cadavre, vautours et poulet au citron

Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Chérel, Guillaume] Cadavre, vautours et poulet au citron

Message par Sharon le Lun 19 Fév 2018 - 22:02


Titre : Cadavre, vautours et poulet au citron
Auteur : Guillaume Chérel
Edition :Michel Lafon
Nombre de pages : 396 pages.

Présentation de l’éditeur :

Jérôme Beauregard, « détective public » dilettante, passe son temps dans son appartement parisien à rêver de voyages, jusqu’au jour où il reçoit un coup de fil de Pat, un ami parti s’installer en Mongolie pour faire fortune dans les mines d’or. Englué dans une sordide affaire de gros sous à la suite du meurtre accidentel d’un Chinois, celui-ci lui propose d’enquêter dans la capitale mongole, où plane encore le fantôme de Gengis Kahn.

Mon avis :

Quand j’associe « polar » et « Mongolie », je pense désormais irrésistiblement à Ian Manook et à Yerruldelger. Ce polar-ci est différent, ce qui, bien sûr, ne veut pas dire qu’il n’est pas intéressant, loin de là.
Prenons notre narrateur/personnage principal Jérôme. Comme le récit est rétrospectif, nous avons une certitude : il s’en sortira vivant. Ce que nous ne savons pas, c’est dans quel état. Ce détective public -il y tient – a eu des envies d’aventures, il a donc accepté de rejoindre un ami en Mongolie pour lui donner un coup de main.
La Mongolie n’est pas une destination touristique – ou alors, je ne m’y connais pas en tourisme. Jérôme aura de très saines occupations au début de son séjour : bagarre, alcool, alcool, bagarre (les deux en même temps, c’est mieux). Quelques femmes, aussi. Il prend très vite le rythme, c’est tout juste s’il ne sombre pas dans la routine, quand survient enfin, à ses yeux, l’action qui lui avait été promise. Et quelle action !
Pauvre Jérôme qui, face à tout ce qui survient, fait toujours preuve, non, pas de sang froid, mais d’un humour certain. Humour noir, oui, le seul possible dans certaines situations – à moins de transformer Jérôme en un être naïf et innocent, ce qui n’est pas le cas, heureusement pour lui et pour nous.
La peinture qui est faite de la Mongolie n’est pas non plus très réjouissante, entre corruption et extrême pauvreté. Plutôt qu’un polar traditionnel, Cadavre, vautours et poulet au citron est un roman noir, dans lequel même les femmes fatales ne sont pas absentes. Le tout est de leur échapper, n’est-ce pas Jérôme ?
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8543
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum