Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cambier, Véronique] Petites chroniques d'une maison d'hôtes.

Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Cambier, Véronique] Petites chroniques d'une maison d'hôtes.

Message par Sharon le Ven 9 Mar 2018 - 15:57



Titre : Petites chroniques d'une maison d'hôte.
Auteur : Véronique Cambier.
Edition : Librinova

Présentation de l’éditeur :

Entrez dans les petits secrets d’une maison d’hôtes. C’est un journal de bord rempli de souvenirs et d’anecdotes cocasses. C’est aussi l’histoire d’un changement de vie, de publicitaire à Paris à propriétaire de chambres d’hôtes dans un petit village des Pyrénées.

Mon avis :

Je pourrai vous dire tout simplement : tout est dans le titre, et le récit tient toutes ses promesses. Ce serait un peu court. Cela prouve néanmoins que, si vous avez envie de lire ce livre, vous ne serez pas déçu.
12 ans d’expérience nous sont racontés dans ce livre, 12 ans semblant être une date limite dans ce type de métier. Véronique, l’auteur, a quitté Paris avec mari et enfants pour construire et ouvrir une maison d’hôtes dans les Pyrénées. Nous découvrons ainsi la jeune femme un peu naïve qui, dès l’inauguration, se frotte à ce que je nomme « les aléas du direct ». Elle se montre aussi très clair sur les charges de travail que certains doux rêveurs auraient tendance à oublier : les draps, les taies d’oreiller ne se lavent ni ne se repassent tout seuls. Le petit déjeuner ne se préparent pas d’un coup de baguette magique, non plus que les dîners (ils font parfois tables d’hôtes).
Après cette mise au point sur ce que j’appellerai « la vie quotidienne dans une maison d’hôte », l’auteur nous parle de ceux sans qui les chambres d’hôtes n’existeraient pas : les clients. Pour ma part, et voulant pour une fois être optimiste, je retiens les belles rencontres que l’auteur a pu faire au cours de ses années. Oui, il est tout à fait possible de recevoir des gens charmants, différents les uns des autres – c’est fou d’ailleurs, la diversité qui peut se retrouver dans un si petit village des Pyrénées (deux fois plus petit que le mien, c’est dire).
Bien sûr, toutes les rencontres ne sont pas nécessairement heureuses, il en est même qui sont disgracieuses, pour ne pas dire (j’ai une certaine anecdote en tête) dangereuses. Pour les premières, je me suis vraiment demandée si les personnes se comportaient comme si elles étaient chez elles, ou si elles n’auraient jamais osé se comporter ainsi chez elles. Pour les secondes, j’aime mieux ne pas y penser.
Petites chroniques d’une maison d’hôtes est un livre agréable à lire, ne manquant ni d’humour ni de vivacité.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8396
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum