Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Canty, Kevin] De l'autre côté des montagnes

Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Canty, Kevin] De l'autre côté des montagnes

Message par Sharon le Dim 11 Mar 2018 - 16:34


Titre : De l'autre côté des montagnes
Auteur : Kevin Canty
Edition :Albin Michel
Nombre de pages : 258 pages.

Présentation de l’éditeur :

1972, Silverton, petite ville du nord-ouest des Etats-Unis. La mine d’argent fournit du travail aux hommes, régit la vie des familles et domine les existences. Certains se résignent à une vie de rude labeur, d’autres ne rêvent que d’échapper à ce destin. Mais lorsqu’une catastrophe survient à la mine, coûtant la vie à des dizaines d’hommes, c’est toute une communauté qui est frappée par une onde de choc et de chagrin.

Mon avis :

Silverton est une petite ville dans laquelle ses habitants mènent leur vie ordinaire. On s’y marie, on a des enfants – ou pas – on se sépare. On sort le soir, on y boit – beaucoup. On envisage parfois de partir, mais on ne le fait pas. On envie les rares personnes qui y sont parvenues, même si c’est pour un court laps de temps.
Leur vie tourne autour de la mine, parce que c’est la seule entreprise qui donne un travail à la plupart des hommes de la ville. C’est la mine, comme ailleurs, se pourrait être l’usine.
Un jour, la catastrophe survient. Inattendue. Inexpliquée.
Le lecteur se focalise alors sur deux familles. David perd son frère, qui laisse, en plus de parents hébétés, une jeune veuve et deux petites filles (ce qui m’a rappelé le personnage de Philomène Levaque dans Germinal, si ce n’est que de nos jours, les femmes ne travaillent plus à la mine). Ann Malloy perd son mari. Ils n’ont pas réussi à avoir un enfant. Ann reste seule, elle qui a subi, avec son mari, la pesanteur de l’église jusque dans leur vie intime. A force de se sentir coupable quoi que l’on fasse, on ressent encore plus ce sentiment lorsque la tragédie survient.
Je reviendrai sur ces deux personnages. Je veux cependant parler de celui que j’ai préféré, Lyle. Je ne l’ai pas préféré parce qu’il est un survivant, un rescapé, je l’ai préféré à cause de son attitude pendant et après la catastrophe. Il a gardé l’espoir, et, dans mes lectures récentes, il m’a été rare de trouver des personnages qui ne baissent pas les bras. Etre encore en vie, pour lui, c’est aussi faire ce qu’il remettait à plus tard depuis longtemps.
Je reviens aux conséquences, je reviens à David, Ann, qui repensent leur vie après la catastrophe, sous le regard de tous les autres, les survivants ou ceux qui ont perdu un proche. Ceux pour qui, finalement, presque rien n’a changé : l’alcool pour tenir, les bagarres, les filles, en attendant la réouverture de la mine.
De l’autre côté des montagnes – un roman au coeur de l’Amérique.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7907
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum