Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien

Aller en bas

[Claudel, Philipp] L'archipel du chien

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_lcap20%[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_rcap 20% 
[ 1 ]
[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_lcap60%[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_rcap 60% 
[ 3 ]
[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_lcap20%[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_rcap 20% 
[ 1 ]
[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_lcap0%[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_lcap0%[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_lcap0%[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Empty [Claudel, Philippe] L'archipel du chien

Message par lalyre le Jeu 15 Mar 2018 - 20:34

[Claudel, Philipp]
       L’archipel du chien    
Editions Grasset 14 mars 2018           
ISBN 978 2 234 08595 4                  
280 pages                
Présentation de l'éditeur
« Le dimanche qui suivit, différents signes annoncèrent que  quelque chose allait se produire.
Ce fut déjà et cela dès l’aube une chaleur oppressante, sans  brise aucune. L’air semblait s’être solidifié autour de l’île,  dans une transparence compacte et gélatineuse qui déformait  ça et là l’horizon quand il ne l’effaçait pas : l’île flottait au milieu de nulle part. Le Brau luisait de reflets de  meringue. Les laves noires à nu en haut des vignes et des  vergers frémissaient comme si soudain elles redevenaient  liquides. Les maisons très vite se trouvèrent gorgées d’une haleine éreintante qui épuisa les corps comme les esprits.
On ne pouvait y jouir d’aucune fraîcheur.
Puis il y eut une odeur, presque imperceptible au début, à  propos de laquelle on aurait pu se dire qu’on l’avait rêvée,  ou qu’elle émanait des êtres, de leur peau, de leur bouche,  de leurs vêtements ou de leurs intérieurs. Mais d’heure en  heure l’odeur s’affirma. Elle s’installa d’une façon discrète,  pour tout dire clandestine. »
[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Cvt_la11
Mon avis.
Philipp Claudel toujours avec sa belle écriture nous emmène sur un île, une île quelconque, une île de l’Archipel du Chien. Quand on observe cet archipel sur les cartes, nous dit l’auteur, on ne peut de prime abord remarquer le Chien. Il se cache.La vie sur l’île vient du volcan qui la domine et qui pendant des millénaires a vomir sa lave et ses scories fertiles. L’île a sa tranquillité bouleversée par trois corps d’hommes noirs échoués sur la plage, c’est la Vieille qui les découvre, très vite, le maire,     l’instituteur, le docteur, le Spadon et Amérique, deux pêcheurs les observent. Le maire avec les autres font disparaître les corps, car un projet est en cours pour faire de l’île un paradis futur pour les touristes. Mais voilà l’instituteur fait des recherches pour situer l’endroit d’oú sont partis ces hommes, ce qui va valoir bien des ennuis pour lui et l’arrivée d’un soit-disant commissaire ne va rien arranger. Une histoire tragique avec des personnages pittoresques, un roman haletant souvent oppressant, ce sont les dérives de notre société, c’est la tragédie des migrants, mais aussi le sacrifice de vies humaines au profit de l’argent qui malheureusement est toujours d’actualité…,.4,7/5
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7124
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Empty Re: [Claudel, Philippe] L'archipel du chien

Message par Delphine le Ven 11 Mai 2018 - 23:53

Merci pour ton compte-rendu Lalyre. Je viens de le terminer la semaine dernière, et ce livre m'a beaucoup touchée. Notamment par l'écriture de Philippe Claudel dont les mots sont toujours si bien choisi. Et puis le thème évidemment et les symboles: le chien... Le volcan.. Toute cette ambiance qu'il parvient à instaurer et ce regard sur nous-même... inévitable. J'ai été surprise que plusieurs personnes à qui j'en parlais sur mon blog ou autour de moi étaient réticentes à le lire, alors que paradoxalement regarder le problème en face... C'est comme si ça nous soulageait du poids de notre impuissance, on se sent un peu plus fort... Rien que d'en parler, de le lire, de se souvenir et de le partager, on a l'impression de pouvoir agir. Un peu. Comme quoi, la lecture, ça fait du bien Smile Very Happy

Delphine
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 42
Localisation : Seine-et-Marne
Emploi/loisirs : desfamillesetdeslivres.com
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 11/05/2018

http://desfamillesetdeslivres.com

Revenir en haut Aller en bas

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Empty Re: [Claudel, Philippe] L'archipel du chien

Message par louloute le Sam 12 Mai 2018 - 9:49

Merci Delphine et Lalyre pour votre critique   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11678
Age : 50
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Empty Re: [Claudel, Philippe] L'archipel du chien

Message par Pandora le Sam 12 Mai 2018 - 16:25

Ce livre m'a été offert la semaine dernière pour mon anniversaire, j'ai hâte de le découvrir et de venir vous donner mon avis.
Merci à vous deux, Lalyre et Delphine, pour vos avis cheers

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac


study  PAL et LAL study
Pandora
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1134
Age : 28
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Empty Re: [Claudel, Philippe] L'archipel du chien

Message par Libellule le Dim 13 Mai 2018 - 7:57

Merci pour le commentaire, lalyre et Delphine! Ca me tente bien, ce livre car j'aime beaucoup Philippe Claudel. Esperons qu'on le traduira en ma langue Rolling Eyes
Libellule
Libellule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4488
Age : 66
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Empty Re: [Claudel, Philippe] L'archipel du chien

Message par lili78 le Lun 21 Mai 2018 - 16:23

Un matin au cours de sa promenade, avec son chien, la Vieille trouve des cadavres d’hommes noirs échoués sur la plage. Elle fait prévenir le Maire. Ainsi un tout petit groupe de personnes se retrouvent réuni autour des corps sans vie de migrants avec la même interrogation : que faire ?

Avec ce roman, Philippe Claudel nous interroge sur le mystère et les relations humaines dans une toute petite communauté tranquille et hyper fermée qu’est cette île de L’Archipel du chien. Il dissèque l’âme humaine, ses décisions, ses actions, ses conséquences et sa conscience.

J’ai beaucoup aimé : l’univers clos de ce roman, où tout le monde se connaît depuis toujours et se fait confiance ; l’atmosphère pesante et inquiétante qui règne, après ; la façon dont l’auteur a de ne pas nommer les personnages (la Vieille, le Maire, le Curé…) ; et la conscience qui ronge inexorablement.
J’ai beaucoup aimé ce roman pour tout cela et parce que qu’il interpelle sur le sort des migrants.

Extraits : « Les souvenirs. On peut les garder, mais on peut aussi les râper comme un morceau de fromage dans la soupe. Et après ils n’existent plus. »
« La mer tolère souvent que les hommes glissent sur son échine, mais parfois elle s’irrite et dévore quelques-uns d’entre eux. »
« La vie n’était qu’une adition terrestre de moments heureux et amers qui, au final, quoi qu’on fasse, compose un bilan nul. »
« Les preuves d’amour manquent entre les hommes, alors que les indices de la trahison et du mal prolifèrent. »

lili78
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2581
Age : 47
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Empty Re: [Claudel, Philippe] L'archipel du chien

Message par Pandora le Sam 14 Juil 2018 - 12:36

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien L_arch10
Je me permet d'ajouter cette couverture que je trouve vraiment magnifique !

Cette lecture est marquante, de celles qui laissent une petite trace en soi. Il me semble difficile de lire ce livre et de rester indemne.
J'ai particulièrement apprécié la plume de l'auteur, délicate, sensible mais aussi dure parfois, exprimant des choses terribles d'une très belle façon. Une belle découverte donc, je vais prendre le temps de découvrir d'autres textes de cet homme, c'est certain !
Quant à l'histoire, je l'a redoutais un peu... peu importe mon avis sur la migration massive ce n'est pas le sujet, je n'avais juste pas envie de lire un roman moralisateur qui la dessus.
Ce n'est pas de cela dont il s'agit, non, il est surtout question, sur fond de migration, de la nature humaine.
Et ce n'est pas glorieux, clairement. L'auteur l'a parfaitement écrit, notamment avec le personnage du Maire, lorsqu'il pense devoir prendre des mesures drastiques. La plupart des hommes sont sombres, cruels, certains sont juste faibles, dominés, lâches, d'autres sont complices, égoïstes...
Rapidement, l'ambiance est lourde, pesante, la culpabilité est partout, elle semble avoir même un effet sur la Nature environnante dans ce microcosme étouffant qu'est l'Archipel du Chien, avec des personnages principaux qui ont une fonction, pas de Nom ni de Prénom, pour mieux viser tout le monde, sans vraiment viser personne.
J'ai été très sensible au sort tragique de l'Instituteur... cela m'a révolté, comme beaucoup d'autres choses dans ce récit.

Le pire c'est d'avoir conscience que cela s'est certainement déjà produit, quelque part, des gens ont découverts des malheureux noyés, échoués sur la plage, et on préféré se taire. Peu importe les raisons, les circonstances, il faut toujours choisir d'agir ou de ne rien faire, choisir de parler ou de se taire, mais surtout il ne faut pas oublier que choisir c'est renoncer (Nietzsche) et dans ce récit, la culpabilité les rattrape tous, car avec ce silence, avec les actes commis, ils ont renoncés à une part de leur humanité.

J'ai voté : Beaucoup apprécié

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac


study  PAL et LAL study
Pandora
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1134
Age : 28
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Empty Re: [Claudel, Philippe] L'archipel du chien

Message par Moulin-à-Vent le Mar 7 Mai 2019 - 4:53

Contrairement à ce que croit mon ami Dan qui m'a prêté ce livre, je dois avouer que jusqu'à maintenant je n'apprécie pas beaucoup cet auteur. Les deux autres romans que j'ai lus de Philippe Claudel sont "La Petite Fille de Monsieur Linh" et "Le Rapport de Brodeck" et ils m'ont laissé sur ma faim. À date, pour moi, "L'Archipel du Chien" est son meilleur ouvrage. Philippe Claudel est le maître de l'à-peu-près; rien n'est délimité, nous sommes on ne sait où bien que ça ressemble au Pays Basque espagnol. L'écriture est à signaler et l'évolution des personnages est bien amenée.
Ma cote: 6/10.


Citations

" Vos émois sont éphémères, papillons vite éclos, aussitôt calcinés par la lumière des jours. "
(Page 9)

" ... peinant à cacher les tremblements qui agitaient ses lèvres et ses mains.
On aurait dit un grand garçon très doux se retenant de pleurer à la suite d'on ne savait quel chagrin. "
(Pages 93 et 94)

" L'amour finit tôt ou tard par s'estomper. Mais pas la détestation. "
(Page 153)


(Philippe Claudel, "L'Archipel du Chien")
Moulin-à-Vent
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2237
Age : 67
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Claudel, Philippe] L'archipel du chien Empty Re: [Claudel, Philippe] L'archipel du chien

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum