Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Liberati, Simon] California Girls

Aller en bas

VOTRE AVIS

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Liberati, Simon] California Girls

Message par Elo le Sam 17 Mar 2018 - 19:15




Editions : Le Livre de poche
Parution : 2017
ISBN : 978-2-253-07045-0
Nb. de pages : 316 pages

La 4ème de couverture :

En 1969 j'avais neuf ans. La Famille Manson est entrée avec fracas dans mon imaginaire. J'ai grandi avec l'image de trois filles de vingt ans défiant les tribunaux américains, une croix sanglante gravée sur le front. Des droguées... voilà ce qu'on disait d'elles, des droguées qui avaient commis des crimes monstrueux sous l'emprise d'un gourou qu'elles prenaient pour Jésus-Christ.
Ce fait divers a marqué un tournant historique : la fin de l'utopie des années 1960.
California Girls couvre trente-six heures de la vie de la Famille Manson au moment où elle passe à l'acte. Mon but a été que tout paraisse aller de soi comme dans un roman. J'ai écrit cette histoire le plus simplement possible pour exorciser mes terreurs enfantines et j'ai revécu seconde par seconde le martyre de Sharon Tate.

Mon avis :

Une écriture rapide et de belle qualité pour porter une histoire macabre, sanglante et effarante. L'histoire d'un rêve d'amour qui chute douloureusement dans la mort.
Simon Liberati nous plonge dans les liens particuliers unissant ce clan de hippies doux rêveur et franchement drogué. C'est effrayant de lire à quelle vitesse une personne fragile peut perdre son libre arbitre et se retrouver sous une mauvaise influence... La Famille tisse son fil autour d'elle et l'aspire...

C'est aussi la force de ce roman : montrer, expliquer, analyser la psychologie des personnages, victimes et bourreaux ; écrire et décrire les liens entre tous, réels ou imaginés. S. Liberati nous entraîne dans une course, la course pour la vie que chacun des protagonistes entreprend. Choisir de n'écrire que 3 jours de cette Famille dangereuse permet vraiment d'approfondir quelques aspects des liens les unissant ; et nous plongeant avec un détail insoutenable en plein dans l'horreur.


Ce roman est un bijou. Difficile à lâcher une fois les premières lignes entamées.



_________________
Et puis, de toute façon je m'en fiche, je suis une princesse ! king
avatar
Elo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2034
Age : 29
Localisation : 92
Emploi/loisirs : Cuisine, cause animale, jardinage, loisirs créatifs
Genre littéraire préféré : Les romans contemporains. Et beaucoup d'autres !
Date d'inscription : 27/11/2014

http://elo-lit.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum