Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Higashino, Keigo] Les doigts rouges

Aller en bas

[Igashino, Keigo] Les doigts rouges

[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_lcap0%[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_lcap100%[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_lcap0%[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_lcap0%[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_lcap0%[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_lcap0%[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Empty [Higashino, Keigo] Les doigts rouges

Message par lalyre le Dim 18 Mar 2018 - 17:32

[Igashino, Keigo]
Les doigts rouges
Actes Sud/Actes noirs 7 mars 2018
ISBN 978 2 330 09728 8
237 pages
Présentation de l'éditeur
Maehara Akio est un homme ordinaire qui mène une vie ordinaire d'employé de bureau et vit avec sa femme, son fils, et sa mère vieillissante. Un jour en rentrant du travail, il découvre le cadavre d'une petite fille dans son jardin. Sa femme lui apprend que c'est leur fils âgé de quatorze ans qui l'a tuée. Akio veut prévenir la police, mais sa femme l’implore de ne pas ruiner la vie de leur fils. Il accepte et décide de l’aider à dissimuler le crime. Mais c'est l'inspecteur Kaga Kyōichirō qui est chargé de l'enquête. Un homme qui, comme Higashino, excelle à suivre les mille plis et replis de l'âme humaine. L'un des romans les plus sombres du maître nippon, dans la veine du Dévouement du suspect X.
[Higashino, Keigo] Les doigts rouges 97823339
Mon avis
Voici un roman policier joliment écrit pour nous faire découvrir cette famille, déjà que le garçon de quatorze ans ayant étranglé une petite fille m’a fait éprouver de l’horreur, mais que les parents d’un commun accord font disparaître le corps pour protéger leur fils, inutile de préciser que ce garçon qui n’éprouve aucun remord est un enfant pourri-gâté par Yaeko, sa mère, j’ai d’ailleurs ressenti la peur de celle-ci lorsqu’il se met en colère. Akio, le père quand à lui ne pense qu’à leur réputation, d’ailleurs il est impensable que le garçon aille en prison. Le couple vient de recueillir la mère de Akio, celle-ci se sentant détestée par sa belle-fille vit dans sa chambre, petit à petit, elle devient sénile. Matsumya accompagné de son cousin Kaga mène l’enquête et quelques indices les conduisent chez le couple Akio etYaego, quels sont ces indices alors que Akio pense avoir effacer toutes traces ? Ce pourrait-il qu’un brin d’herbe ?? Cela est l’atmosphère très sombre du roman, il ne faut pas croire que le couple va s’en tirer, ce qui serait anormal, bien qu’un nouveau plan diabolique inventé par le couple va nous couper le souffle. Un roman glaçant avec pourtant des thèmes sur la sénilité et la bêtise humaine, l’histoire humaine des deux policiers sympathiques rafraîchissent la noirceur de l’histoire qui m’a captivée.. 4,5/5


lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7024
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Higashino, Keigo] Les doigts rouges Empty Re: [Higashino, Keigo] Les doigts rouges

Message par Sharon le Mar 20 Nov 2018 - 22:36

Mon avis :
Les doigts rouges est un roman policier - oui, mais pas seulement. Les enquêteurs sont deux policiers méticuleux et surtout, profondément humains. Méticuleux, parce qu'ils recherchent les indices et suivent les pistes vers lesquelles ils les mènent. Profondément humains parce que, par delà l'horreur du crime commis, ils s'intéressent réellement aux personnes qui sont en face d'eux, que leur langage soit oral ou corporel : le corps parle beaucoup plus qu'on ne le croit.
Le lecteur a un avantage sur eux : il sait qui a tué. Il sait qui a aidé à cacher le corps, qui a tout mis en oeuvre pour protéger le coupable - quitte à orienter la piste vers une autre personne. Ce à quoi nous assistons, c'est la décomposition de la famille traditionnelle japonaise. La cause n'est pas à chercher dans les difficultés de la vie quotidienne, non, il est dans les petites lâchetés banales, que l'on couvre sous d'autres noms. La transmission parents/enfants n'est plus possible dès lors qu'un des maillons a été disqualifiés - tel Machara Akio, qui obéit en tout point à sa femme pour obtenir la paix dans la maison, ou plutôt une petite tranquillité quotidienne. Nous avons d'un côté le discours - et l'investissement total de sa femme dans sa maison et surtout, dans l'éducation de leur fils. Nous avons de l'autre la réalité.
Un roman passionnant et profond.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9022
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum