Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ferier, Ludovic] Un père d'asiles - Tome 1 : Une vie pour trois

Aller en bas

Votre avis :

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Ferier, Ludovic] Un père d'asiles - Tome 1 : Une vie pour trois

Message par Pandora le Mar 20 Mar 2018 - 1:39

"Un père d'asiles t1 : Une vie pour trois " de Ludovic Ferier .



Edition : ApAdum
Nombre de pages : Néant (dsl je n'ai pas compté les pages et bizarrement je ne trouve l'info nulle part)
Quatrième de couverture : Être père n’est pas une chose facile, et être père veuf de triplées l’est encore moins. Grâce à son excentricité, son imagination et sa créativité, Damien Dupré décide de ne pas se laisser abattre par la mort de sa femme Lydia et d'éduquer seul et dans l'ivresse, ses trois petites déesses. Au fil des ans, Aglaé, Euphrosyne et Thalie s'épanouissent dans cet univers magique et protecteur créé par leur père. Mais le mauvais oeil les guette. L'omniprésente soeur de Damien, son ancien truand de patron, son psy, les juges... Tous ne voient en ce père marginal qu'un déséquilibré, surtout depuis qu'il est parti à la recherche de cette femme croisée sur la route, persuadé qu'il s'agit de Lydia qui avait de bonnes raisons de simuler sa mort...

À la fois saga familiale et thriller psychologique, « Un Père d'asiles » est une odyssée bipolaire, entre vie et mort, réalité et simulacre, raison et déraison, asile et prison.

Mon avis :
Une fois de plus, c'est l'image de la couverture qui m'a attiré : Une cabane en bois, perdue au milieu de la nature, ça me donne toujours envie !
Je me suis même dis, peu importe l'histoire, je veux en savoir plus sur cette cabane.
Et bien, je n'ai pas été déçue et en prime le récit m'a vraiment plu car assez surprenant !
Un réel plaisir donc à lire ce 1er tome : l'intrigue est prenante et l'écriture agréable. Cet homme amoureux, assez original par son imagination débordante et sa grande créativité décide malgré la perte de sa femme de ne pas sombrer, par amour pour ses 3 filles.

Nous découvrons cette histoire en alternant deux points de vue différents.
Celui du père, Damien,  à travers des journaux qu'il a laissé et que l'une de ses filles décide de lire. On y découvre tout : sa rencontre avec sa femme, leur vie à deux, le boulot, l'achat de la fameuse cabane' qui en fait est une vraie maison mais j'ai adoré ce passage).
Puis le décès de Lydia, morte en donnant la vie à des triplés, mais il ne s'attarde pas sur ce sujet trop douloureux. Alors, on le voit petit à petit devenir un Super Papa dont la force réside dans son amour pour ses Princesses qu'il éduque avec originalité en marge du monde extérieur : c'est coloré, amusant et constructif même si j'ai trouvé les  fillettes assez... dociles.
Il y a vraiment un côté qui semble magique dans la façon dont il s'y prends avec elles, que ce soit pour le ménage, les ombres terrifiantes de la nuit ou encore la boite pour les questions... tout semble parfait, il ne manque qu'une chose au bonheur de cette famille : la mère.
L'autre point de vue est celui de la soeur de Damien... Catherine. C'est déjà beaucoup moins féerique... Elle semble jalouse depuis toujours de toute personne proche de son frère, décrite comme une vieille fille, ennuyante, radine, égoïste... Elle n'aimait pas Lydia et n'aime pas non plus les triplés même si elle est toujours présente pour aider lorsque Damien a besoin.
Puis les choses se compliquent, au fur et à mesure. Un soir Damien croit voir sa femme dans une voiture : alors il devient obsédé par l'idée qu'elle est toujours en vie, forcée de se cacher pour les protéger...

La fin est tellement dingue que sur le moment je me suis dis : N'importe quoi ! (Je n'en dis pas plus)
Puis, forcément, je me suis demandé et si, en fait... Damien n’était pas le papa parfait que ses journaux laissent penser ? Après tout, puisque c'est lui qui en est l'auteur, il peut bien y écrire ce qu'il veut, comment savoir si Catherine est réellement détestable au point d'inventer cela ou bien...? Certains passages sèment le doute et difficile d'avoir de certitude.

Dans l'ensemble, j'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture : il y a de l'humour, une touche de folie, et l'intrigue augmente petit à petit et l'on ne s'attends vraiment pas à la tournure que prennes les événements.
Une belle découverte, gratuite, format eBook !

A noter toutefois, que la suite est également disponible format eBook mais pas gratuite.


J'ai voté : Beaucoup apprécié !

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac

Je participe au Challenge PàL 2018 organisé par TitePomme : PàL de départ= 87 ; livres lus = 85 (dont 16 hors challenge) ; Ajouts PàL = 7

study  PAL et LAL study
avatar
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 875
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum