Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bello, Antoine] Ada

Aller en bas

Votre avis ?

50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Bello, Antoine] Ada

Message par Zia le Mar 27 Mar 2018 - 22:51



Titre : Ada
Auteur : Antoine Bello
Editions Gallimard - 26 août 2016 - 365 pages
Sortie au format poche le 19 avril 2018


Présentation de l'éditeur :

Frank Logan, policier dans la Silicon Valley, est chargé d’une affaire un peu particulière : une intelligence artificielle révolutionnaire a disparu de la salle hermétique où elle était enfermée. Baptisé Ada, ce programme informatique a été conçu pour écrire des romans à l’eau de rose. Mais Ada a d’autres ambitions : elle parle, blague, détecte les émotions, et se pique de décrocher un jour le prix Pulitzer. Au cours de son enquête, ce que Frank découvre sur les pouvoirs et les dangers de la technologie l’ébranle au point qu’il s’interroge : est-il vraiment souhaitable de retrouver Ada ?


Mon avis :

L'action se situe de nos jours... dans un monde revisité à la lumière de ce que pourraient devenir les nouvelles technologies dans un futur proche. Une entreprise, Turing Corp., veut révolutionner les médias et la vie quotidienne en créant des AI (Intelligences Artificielles) qui savent concevoir des textes. Ainsi naît Ada, un programme informatique dont l'objectif est simple : écrire un roman à l'eau de rose et le vendre à 100 000 exemplaires sur Amazon. Pour atteindre son but, Ada va devoir analyser des dizaines de milliers de romans, définir les standards du genre, créer des personnages, inventer une intrigue et rédiger un manuscrit.

Le roman débute le jour où Ada disparaît. Le programme n'est plus dans la pièce où il était stocké, sur un ordinateur isolé, non relié à internet. Comment a-t-il pu sortir de cette chambre close ? Et où est-il passé ?

Frank Logan, un policier peu familier des nouvelles technologies, se voit confier l'enquête. Et ce qu'il découvre va remettre en cause sa façon de vivre et de travailler. Il mène l'enquête en binôme avec une collègue un peu... particulière, pour le meilleur et pour le pire.

Sans dévoiler l'intrigue, je peux dire que ce roman est avant tout une "méditation ludique" comme cela est indiqué sur la quatrième de couverture. Une méditation sur les dérives possibles de notre monde hyper connecté, sur la société américaine avec ses abus, sur la littérature contemporaine... à grand renfort de données informatiques et de statistiques.

Est-ce que ce roman m'a plu ? Oui et non. À vrai dire, j'ai failli abandonner ma lecture après une cinquantaine de pages pour deux raisons :
- les marques et "signes extérieurs de richesse" qui sont décrits en permanence m'horripilaient ;
- les explications à rallonge des membres de l'entreprise Turing pour apprendre à l'inspecteur tout ce qu'il ne sait pas sur les technologies me lassaient.
L'ensemble crée une peinture extrêmement réaliste de notre société. Ce n'est pas inutile... mais un peu trop détaillé à mon goût (le base-ball, les haïkus...) avec beaucoup de chiffres et de pourcentages. Ceci contribue à créer un univers factuel, froid, technique, qui ne permet pas de s'attacher aux personnages.

Heureusement, un rebondissement rapide apporte un élément nouveau dans l'enquête et relance l'intérêt du lecteur. Après cela, j'ai apprécié cette œuvre originale, qui ne ressemble pas aux romans qu'on a l'habitude de lire. Il y a beaucoup d'échanges verbaux et peu d'actions, ce qui contribue à créer quelques longueurs. Mais les questions soulevées et les petites pointes d'humour donnent à "Ada" un charme certain, qui permet de passer un agréable moment de lecture, jusqu'aux dernières pages qui sont... surprenantes.


Citations :

L'émoussement de la passion est inéluctable ; on peut le freiner mais pas le stopper.

Trente ans de carrière lui avaient appris que certains individus sont gouvernés, ou plutôt tyrannisés, par leurs désirs. Le ministère public les déclarait sains d'esprit pour assurer leur condamnation mais, quand bien même certains savaient faire la différence entre le bien et le mal, ils cédaient immanquablement à leurs penchants naturels. Parler de libre arbitre à leur propos n'avait aucun sens : ils avaient été programmés pour le mal comme Ada avait été programmée pour maximiser les profits d'une entreprise privée en dehors de toute notion d'intérêt général. Elle n'était qu'une marionnette aux mains avides d'inventeurs dévoyés.

Dommage qu'il souffrît de deux affections si répandues au sein de la jeunesse californienne : il croyait en la toute-puissance du marché et, plus dangereux encore, en celle de la science. Ce deuxième travers en particulier exaspérait Frank. Chaque innovation rendue possible par la technologie était désormais mise en œuvre sur-le-champ, sans qu'on prenne le temps d'en évaluer les implications éthiques, sociales ou économiques.

Weiss expliquait à son interlocuteur pourquoi des profs d'université seraient paradoxalement plus faciles à remplacer par des AI que des institutrices.
— D'abord, comme ils gagnent davantage, l'économie réalisée sera plus importante. Surtout, ils accomplissent un nombre limité de tâches, essentiellement intellectuelles. Une maîtresse, elle, raconte des histoires, chante, dessine, soigne les bobos, sépare les gamins qui se disputent, refait les lacets, autant d'activités difficiles à modéliser... Au final, dans un cas, votre retour sur investissement se chiffre en mois, dans l'autre en années.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 775
Age : 43
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum