Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Baron, Sylvie] Rendez-vous à Belinay

Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Baron, Sylvie] Rendez-vous à Belinay

Message par Cassiopée le Jeu 29 Mar 2018 - 22:19



Rendez-vous à Belinay
Auteur : Sylvie Baron
Éditions : Calmann-Levy (28 Février 2018)
ISBN : 9782702160565
320 pages

Quatrième de couverture

Depuis le suicide de son père, le député du Cantal Édouard Cantelauze, Juliette, jeune antiquaire, vit avec sa soeur et son frère adolescents dans la maison familiale de Belinay, auprès de leur grand-mère, Cornelia. Cinq ans ont passé mais les blessures restent vives. La mère de Juliette est partie vivre à Paris avec l’aînée des enfants, Sonia, qui ne pardonne pas à son père de s’être empoisonné le jour même de la réception donnée pour ses vingt ans. Faute d’une lettre d’explication, tout le monde est persuadé qu’Édouard Cantelauze cachait une profonde dépression. Lorsque Juliette découvre une lettre qui remet tout en cause…

Mon avis

C’est un roman comme je les aime entre deux lectures au contenu plus ardu. Un livre intéressant, pas mièvre et que l’on ne souhaite pas lâcher. Une belle histoire de famille avec ses secrets, ses non-dits, ses colères, ses jalousies, ses silences … .

Une demeure familiale, dans un village du Cantal, désertée par la mère suite au suicide de son député de mari. Elle se dit éprouvée, épuisée, lasse et a abandonné ce coin de province pour la capitale où elle s’est installée avec sa fille aînée Sonia. Toutes les deux aiment les paillettes et n’ont eu aucune difficulté à vivre loin de leurs racines. Au domaine, il reste les autres enfants avec la grand- mère, la tante, les fidèles employés ….

Juliette, la plus grande de la progéniture, a créé une boutique d’antiquités sur place ce qui lui permet d’être présente auprès de ceux et celles de la famille qui sont restés au pays. Elle se sent responsable bien qu’elle soit épaulée par sa grand-mère. Elle essaie de gérer les relations entre son frère et sa sœur, installés à la maison avec elle. Ce n’est pas simple, Arthur reste scotché sur les écrans et devient un adolescent difficile, taciturne, peu courageux et très moqueur avec Marion, la cadette, en léger surpoids, qui est déjà mal dans sa peau. La vie continue tant bien que mal, vaille que vaille. Un jour en rangeant le bureau de son père, Juliette fait une découverte étrange, qui, pour elle, remet en cause le suicide de ce dernier. Elle se confie à sa chère grand-mère et toutes deux vont essayer de comprendre ce qu’il s’est réellement passé. Ne voulant partager leur questionnement avec personne, rien ne va être simple. Juliette est une jeune femme effacée, sans doute parce que sa sœur brillait trop. Elle a du mal à s’affirmer et nous la voyons « grandir » de pages en pages.

C’est avec une écriture fluide et très agréable que Sylvie Baron nous entraîne dans le Cantal, vers des terres paysannes et un monde rural qui fait face aux coups durs, que ce soit la météo ou les aléas de la vie. Les hommes et les femmes sont attachés à leur région, à leur patrimoine.

J’ai trouvé le ton de ce roman très « juste » dans le sens où l’auteur n’en fait pas trop (peut-être sur la fin mais je lui pardonne ;-) J’ai aimé marcher à la suite de ces personnages, les regarder se battre contre une tempête de neige ou un problème médical. Certains trouveront peut-être les protagonistes un peu caricaturaux mais moi, cela ne m’a pas dérangée. Sans doute parce que j’étais déjà conquise par Juliette et sa mamie.

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9781
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum