Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Dicker, Joël] La Disparition de Stéphanie Mailer

Aller en bas

votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Dicker, Joël] La Disparition de Stéphanie Mailer

Message par lili78 le Lun 2 Avr 2018 - 17:54



Dicker Joël - La Disparition de Stéphanie Mailer
Éditions de Fallois (2018) – 640 pages
Lu en version numérique


Quatrième de couverture : 30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres.
L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration.
Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque.
Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses.

Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer?
Qu’a-t-elle découvert?
Et surtout: que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea ?

Mon avis : Jesse est à quelques jours de sa retraite. Il quitte la police auréolé de gloire. Il souhaite mener à bien d’autres projets. Mais il rencontre Stéphanie Mailer une journaliste qui lui affirme que 20 ans plus tôt, il a accusé un homme à tord. Interpelé il mène une petite enquête qui lui fait constaté la disparition de la journaliste. Il retrouve alors son coéquipier de l’époque et ensemble décident de ré ouvrir l’enquête : retour à Orphéa vingt ans plus tôt.

J’ai trouvé le début du roman haletant : beaucoup d’évènements, beaucoup d’interrogations, de doutes, de mystères…le rythme est très soutenu !
Puis je suis tombée dans une certaine lassitude : le roman oscille entre le passé et le présent, il y a beaucoup de personnages, leurs histoires en 1994 et ce qu’ils sont devenus en 2014, tous des suspects potentiels, puis des éléments qui viennent se greffer sur cette histoire déjà compliquée et qui n’ont aucun lien avec quoi que ce soit de l’affaire.
L’enquête piétine. Les pages défilent. Et la fin enfin, le mystère est résolue un peu par hasard, ce qui tout de même après 640 pages est un peu dommage.
Je reconnais que l’idée du crime était bien trouvée mais certaines choses sont un peu tirées par les cheveux, tout cela est très compliqué alors que à l’origine le crime ne l’était pas.

Je vote apprécié
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2375
Age : 46
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dicker, Joël] La Disparition de Stéphanie Mailer

Message par Arcanne le Lun 2 Avr 2018 - 21:32

Bonsoir,

Je suis totalement d'accord avec ta critique.

Au début, le point de vue changeant - on est plongé dans celui qui raconte et les personnages changent pour qu'on sache qui est qui - m'a perturbé.
La bonne idée est la liste des personnages, utile car ils sont nombreux.

Finalement la disparition de Stéphanie Mailer devient accessoire pour reprendre une ancienne enquête qui a fait la gloire des héros alors qu'ils s'étaient trompés de coupables ...

Si on tient le début, ça passe. Au final, je ne suis pas sûre de m'en souvenir pendant très longtemps.
avatar
Arcanne
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 54
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Lecture, marche, voyage, photo
Genre littéraire préféré : Roman historique, littérature étrangère, polar
Date d'inscription : 26/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dicker, Joël] La Disparition de Stéphanie Mailer

Message par Libellule le Mar 24 Avr 2018 - 6:28

Je viens de lire vos belles critiques. Voila quelques mots de ma part.

Stephanie Mayler, jeune journaliste qui apparaît dans la soirée dédiée au capitaine de police à la retraite Jesse Rosenberg appelé « Capitaine 100% » en raison de sa capacité à résoudre leurs enquêtes lui dit que son enqueted'il y a 20 ans, a rate plein de choses et qu'elle en fait une etude de journaliste.

Une enquête terminée il y a presque 20 ans n'a pas révélé toutes les énigmes et les accusés n'étaient pas coupables. Le cas était non négligeable: il est question de l'assassiner du maire d'Orphée(petite ville) et sa famille et d'une jeune femme pendant son footing quotidien. L'enquête a raté des faits importants.

Le roman est extrêmement réussi - à côté de l'enquête, des portraits de la vie des personnages avec une psychologie tres fine et precise, ainsi que beaucoup de caractères ont été construits. Le roman me rappelle l'effet des poupées gigognes - un phénomène constant fait ressortir quelque chose chose d'inattendu, ce qui soulève de nouveaux rideaux.
Et un style merveilleux et clair. Roman-satisfaction!
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1273
Age : 65
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dicker, Joël] La Disparition de Stéphanie Mailer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum