Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bosco, Jacques-Olivier] Coupable

Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Bosco, Jacques-Olivier] Coupable

Message par Cassiopée le Mer 4 Avr 2018 - 18:18



Coupable
Auteur : Jacques-Olivier Bosco
Éditions : Robert Laffon (Février 2018)
Collection : La Bête Noire
400 pages
ISBN : 978-2221190760

Quatrième de couverture

Lise est lieutenante à la brigade criminelle de Paris. Quand elle est amenée à enquêter sur la mort de l'un de ses proches, le passé trouble de sa famille réapparaît. Et les secrets de son enfance refont surface.

Mon avis

C’est le deuxième livre dans lequel Jacques-Olivier Bosco met en scène Lise Lartéguy. Je n’ai pas lu le premier mais ça ne m’a pas dérangée. Il y a quelques explications sur sa vie, suffisamment pour cerner ce qu’elle est ou ce qu’elle veut paraître… C’est une jeune femme totalement atypique, avec des problèmes psy, souffrant d’un espèce de dédoublement de personnalité qui l’entraîne sur des chemins torturés et tortueux…. Elle ne supporte pas l’injustice et aime agir par elle-même pour faire souffrir ceux qui sont allés trop loin. Elle expulse ainsi une sorte de haine, profondément ancrée en elle. Bien entendu, ses actions sont hors la loi …. mais elle sait agir en toute discrétion. On devrait blâmer Lise d’user et d’abuser de ce que l’on peut assimiler à une loi du talion mais Jacques-Olivier Bosco réussit le tour de force de nous la rendre attachante. Pourtant, avec son côté sombre, sa part d’ombre, ses troubles psychologiques, elle ne rassure pas vraiment, Lise, mais on sent en elle, une sorte de fragilité, de tendresse qui ne demandent qu’à s’exprimer…..et on aurait presque envie de la protéger des autres, mais aussi d’elle-même…. Je pense que c’est une femme entière, qui ne pardonne et ne se pardonne rien, elle est prête à aller jusqu’au bout pour ses idées…quel que soit le prix à payer….et il peut être très cher….

L’écriture et le style de l’auteur donnent de la consistance, du poids à ce qu’il décrit et présente. Son phrasé est sec, porteur de sens et beaucoup de choses sont exprimées en filigrane. Il n’hésite pas à évoquer les magouilles de la justice, les lenteurs de certaines procédures, les choix qui n’en sont pas et qui appartiennent à du « politiquement correct » pour ne pas semer le trouble …. Il vous remue avec des personnages hors du commun et pourtant tellement vrais par leur humanité…. Il vous entraîne dans les travers de son héroïne et vous vous surprenez à la comprendre et à l’absoudre…..et pourtant….

Et puis, il n’y a pas que Lise… Les autres protagonistes sont, comme elle, travaillés, présentés avec leurs secrets, leur volonté d’agir que soit au vue et au su de tout le monde ou en cachette…. Les rapports entre les uns et les autres sont rarement neutres, parfois brutaux, douloureux à d’autres moments. Le lecteur peut aller d’un sentiment éphémère de douceur à une cruauté terrible en passant par beaucoup de questions, d’interpellations sur le passé de ceux qu’il regarde vivre….
L’atmosphère est lourde, la cadence infernale et le lecteur est scotché aux pages. Le plus intéressant ne réside pas dans l’intrigue mais dans tous les à-côtés et notamment le passé on ne peut plus obscur de Lise. Avec des flash-back réguliers, sur deux époques distinctes, on découvre ce qu’a vécu Lise, quels étaient les liens entre son père, son parrain et des collègues à eux. Tout s’éclaircit petit à petit et on est obligé d’accepter l’indicible, de se rappeler que l’homme est un loup pour l’homme.

Qu’est-ce qui fait qu’on apprécie une lecture ? Parfois, on a envie de se détendre, de se changer les idées mais il arrive également que l’on soit satisfait d’être bousculé, de se trouver sur des chemins différents de ceux empruntés habituellement. Avec « Coupable », c’est ce que j’ai ressenti. Bien sûr, je lisais un roman policier mais il était accompagné d’une bande son, proposée à travers les chapitres l’air de rien, et ce n’était pas n’importe quoi ! Ça collait au texte, aux actions leur donnant encore plus de profondeur. De plus, Lise, comme sur la couverture (que je trouve en phase avec le contenu), emplissait les pages tout en restant floue, encore un peu cachée…pour mieux se dévoiler dans une autre aventure ?



_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10169
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum