Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Aaroon] Six jours d'éternité

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_lcap0%[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_lcap0%[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_lcap0%[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_lcap100%[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_lcap0%[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_lcap0%[Aaroon] Six jours d'éternité Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Aaroon] Six jours d'éternité Empty [Aaroon] Six jours d'éternité

Message par Eiger le Mar 10 Avr 2018 - 20:00

[Aaroon] Six jours d'éternité Cover-11
Un voyage abyssal !
 
Année de parution : 2018
Nombre de pages : 139
ISBN : 978-1980485131
Editions : Autoéditions
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
Un récit, une histoire, celle d'une rencontre entre deux mondes qui ne se côtoient pas. Une rencontre entre deux personnes perdues, l'une est prostituée, l'autre est un jeune cadre dans la tourmente d'un divorce. Une rencontre entre l'homme et la femme.
 
Quelques mots sur l’auteur : par l’auteur lui-même J
 
« Je suis né en Algérie et j’y ai grandi et fait mes études en informatique. Aujourd’hui, je suis à la fois cadre d’entreprise, photographe et écrivain ; du moins, je m’y essaye. « Six jours d’éternité » est mon premier ouvrage. Je me passionne pour l’art dans toutes ces formes, des plus élégantes aux plus populaires, plus particulièrement la littérature. Néanmoins, ma première lecture est arrivée à 23 ans (Samarcande d’Amine Maalouf) lorsque j’ai débarqué en France. Aujourd’hui, j’en ai 33 et je n’ai pas eu l’occasion de beaucoup lire. Quand j’écris, j’ai davantage la plume de la voie off dans un film que celle d’un vrai écrivain, faut-il encore définir ce qu’est un vrai écrivain. »
 
Maintenant, place au livre !
 
Pour ne rien vous cacher, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre ! Oui, l’écriture est avare de mots… Mais j’ai poursuivi ma lecture et je me suis laisser happer !
 
Eh bien oui, je me suis rendu compte que l’écriture correspondait en tous points aux ressentiments de notre personnage principal. L’ambiance du livre est floue, un peu perdu, un peu en recherche de lumière. Et le style est fait de cette manière.
On aime ou non, mais on ne reste pas insensible. Je pense qu’Aaroon est un auteur très prometteur.
 
Nous voilà plongé au cœur d’une tornade d’émotions, un abyme de sentiments. Le narrateur est perdu, il vient de se séparer d’une très longue relation et il a perdu tous ses repères. Il ne sait plus où aller, il ne sait plus quoi faire… Il attend. Comme l’eau du thé en train de chauffer, il attend d’être à point pour prendre un nouveau départ.
 
C’est à travers Paris (je suppose) que l’auteur nous entraîne de quartier en quartier, à découvrir les femmes, leur beauté tant extérieure qu’intérieure. Aaroon aborde dans son roman différents thèmes comme l’amour, l’amitié, les religions ou encore les relations.
Il y a de belles valeurs dans ce livre, un beau message.
 
Six jours d’éternité qu’il va vivre pour retrouver un sens à sa vie.
 
C’est un livre court à la manière d’un journal. Ce texte intrigue, il est percutant et en même temps il faut du temps pour entrer dans l’histoire. On chemine auprès du personnage principal depuis les abymes dans lesquelles il est plongé jusqu’à sa renaissance. Telle une chenille qui renait en papillon.
 
Nous, êtres humains, ne sommes pas des machines et notre cœur est fragile.
 
Cette lecture est un message d’espoir.

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2067
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum