Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Giono, Jean] Les vraies richesses.

Aller en bas

Votre avis sur ce livre :

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Giono, Jean] Les vraies richesses.

Message par Pandora le Jeu 19 Avr 2018 - 22:22

"Les vraies richesses" de Jean Giono .
Edition : Grasset
Nombre de pages : 224
Quatrième de couverture : Les Vraies Richesses... Titre explicite pour une manière de récit et d'essai dénonçant la vanité de la vie citadine, de l'argent, célébrant la gloire du soleil, de la terre, des collines, des ruisseaux, des fleuves " qui m'irriguent plus violemment que mes artères et mes veines ". L'ouvrage débute par une promenade parisienne à Belleville, prétexte pour l'auteur à une réflexion sur les "racines". Giono, visionnaire et virtuose du sacré, rejoint vite, d'un bel élan amoureux, ses chemins de traverse provençaux, ses paysans mythologiques, la loi du pain, le vent des rêves.

Mon avis :
J'avais adoré L'homme qui plantait des arbres du même auteur, mais je n'ai pas ressenti le même enthousiasme pour ce livre là. C'était trop. Je trouve cela déroutant car j'ai aimé certains passages, apprécié la plupart des idées, des vérités souvent cruelles... mais pas la forme, pas le récit.
Cela commence à Paris, dans un quartier que l'auteur affectionnait particulièrement mais qui n'est plus que l'ombre de lui-même. Il regarde, il observe beaucoup, les décors, les gens et il constate combien tout se perd, tout est laid, pas naturel, et presque avilissant pour l'homme. Le travail n'existe que pour "user de la matière humaine". Il est difficile de dire le contraire, avec les exemples qu'il nous donne... Puis cela laisse la voie à une réflexion sur la vraie vie, selon lui.
L'ensemble est assez lourd, pour moi. La description du tableau de Saint Jean-Baptiste, sur quatre pages... c'est trop.  C'est comme ça  
Le message, l'éloge de la nature, de la vie paysanne, simple et belle, en harmonie avec la nature ne sont hélas pas à leur(s?) avantage(s?) dans ce récit, redondant, lassant... C'est la nostalgie de l'auteur que l'on ressent principalement dans ce texte, celle d'une époque qui disparaissait devant lui, malgré lui, dans laquelle la modernité, le rendement, l'argent prenaient petit à petit le dessus sur la joie pure, simple, accessible à tous.
Il prône le retour à la terre et je suis d'accord, totalement, mais pour autant tout n'est pas à rejeter dans le modernisme. La médecine, notamment. Puis les paysans se tuaient au labeur, ce n'était pas une vie aussi agréable qu'il veut bien le laisser croire et la plupart étaient vieux avant l'âge.
Bref, ce texte est clairement une éloge, une apologie de la vie naturelle, paysanne, écologique, s'opposant sans équilibre, sans nuance aucune, au progrès quel qu'il soit.
On ressent la passion presque violente des convictions qui animaient Giono, et si l'idée de villes totalement englouties par des forêts ne me déplaît pas, j'ai trouvé que c'était trop simpliste, trop facile et surtout lassant à la longue...

Du coup je suis mitigée, embêtée. J'ai aimé sans aimé  confused.
Le fond oui, mais pas la forme.

J'ai voté : Moyennement apprécié

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac

Je participe au Challenge PàL 2018 organisé par TitePomme : PàL de départ= 87 ; livres lus = 40 (dont 6 hors challenge) ; Ajouts PàL = 7

study  PAL et LAL study
avatar
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 502
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum