Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Nesser, Hakan] Le mur du silence

Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Nesser, Hakan] Le mur du silence

Message par Sharon le Sam 21 Avr 2018 - 11:57


Titre : Le mur du silence
Auteur : Hakan Nesser
Edition : Points
Nombre de pages : 342 pages.

Présentation de l’éditeur :

Deux appels anonymes signalent la disparition d’une adolescente séjournant dans un camp de vacances. Bientôt, la police trouve un premier cadavre. Van Veeteren, désigné pour mener l’enquête, découvre non pas un camp de vacances, mais une secte très fermée. Propulsé dans un monde de silence aux règles sinistres, l’inspecteur avance à tâtons, avec pour seul guide son intuition…….

Mon avis :

La dernière enquête d’un commissaire de police est un thème récurrent, que ce soit dans les romans ou dans les séries télévisées – vous noterez dans ce dernier cas, le nombre incroyable de policier qui meurent au cours de cette fameuse dernière enquête. Il reste aussi à déterminer ce qui cause cette dernière enquête : l’heure du départ a-t-elle sonné, ou bien est-ce autre chose qui a motivé ce départ ? De même, dans quel état d’esprit cette ultime enquête est-elle abordée ? Ne surtout pas faire de vague, pour ne pas compromettre un départ dans le calme, ou bien tout donner parce que l’on n’a plus rien à perdre ?
Van Veeteren, lui, n’en peut plus. Il ne supporte plus toutes les horreurs qu’il a vues, et réfléchi sérieusement à changer d’orientation professionnelle. Pour son orientation personnelle, c’est déjà fait : il est divorcé, mais son ex-femme souhaite un rapprochement qu’il est loin de désirer. Oui, ses petits-enfants peuvent mener une vie épanouie sans voir grand-mère et grand-père ensemble. Il projetait d’ailleurs ses prochaines vacances très loin… jusqu’à ce qu’on lui demande un service : rien de très grave, si ce n’est un coup de fil anonyme au sujet d’un camp de vacances. Mais Van Veeteren doit un service, et surtout, ne veut pas laisser un jeune collègue dans la panade. Il se rend donc sur place, et la situation est bien différente.
Camp de vacances ? Non, secte, et c’est pour une préparation à la communion que les parents laissent leurs filles, âgées d’une douzaine d’années, sept semaine dans ce camp, sans communication extérieure – nous sommes en 1997, et les téléphones portables ne sont pas aussi courant que maintenant, et je ne vous parle même pas des communications internet. Secte dont les pratiques ne dérangent quasiment personne – ils sont si discrets ! Même la condamnation du « prêtre » n’a pas empêché les adeptes de se multiplier – les vrais croyants ont toujours été persécutés, n’est-ce pas ?
La réalité se fait plus sombre, plus cruelle quand le corps d’une adolescente est découvert, puis un autre. Mais comment enquêter quand les adultes et les enfants se taisent, et quand le gourou est en fuite ? De là à dire qu’il signe là sa culpabilité, il y a un pas que certains franchissent allègrement, alors que les membres de la Vie Pure lui laissent entièrement leur confiance. Peu importe les méthodes utilisées : enquêter prend du temps quand on se heurte au silence.
Van Veeteren et les autres enquêteurs sont profondément humains – heureusement. Les touches d’humour qui parsèment le récit, leur coup de gueule aussi font du bien. Rester indifférent en certaines circonstances est impossible.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8388
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum