Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Pigeat, Jean-François] À l'enseigne du coeur épris

Aller en bas

Sondage pour A l'enseigne du coeur épris de Jean- François Pigeat

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Pigeat, Jean-François] À l'enseigne du coeur épris

Message par remydu13 le Sam 28 Avr 2018 - 11:28

"A l'enseigne du cœur épris de Jean-François Pigeat.

Titre : A l'enseigne du cœur épris
Auteur : Jean-François Pigeat
Éditions : Le dilettante
Nombre de pages : 223 pages
ISBN : 978-2842638306

Quatrième de couverture :

Au chapitre des bois dont sont faites nos amours, nous avions déjà, en magasin, divers modèles : les très écologiques Philémon et Baucis, mêlant tendrement la croissance de leurs ramures, dans un style plus brut et élagué Héloïse et Abélard, au chapitre des essences vénéneuses Tristan et Isolde. Avec Stéphane et Geneviève, les héros d'À l'enseigne du coeur épris de Jean-François Pigeat, l'offre s'enrichit. C'est l'amour au temps d'Habitat ou du Bon Coin qui s'offre à nous, mi-kit, mi-bonne occase, trouvaille et bricolage : à la complexité du mode d'emploi répondent les problèmes de pièces manquantes et surtout les difficiles étapes de l'assemblage. Stéphane capte Geneviève sur un site de rencontres, premier baiser romantique dans les ruines de l'abbaye de Jumièges, s'engage alors entre eux un lent montage amoureux, pièce à pièce, fait d'exquis moments d'aisance ou de douloureuses difficultés d'emboîtages, d'autant que les matériaux ne sont pas les mêmes : elle est un bois fluide, tendre, aisé à tordre ou à briser, lui un matériau noueux, compact, dur à travailler. Parents, amis, enfants secrets, chacun découvre à l'autre des cloisons coulissant sur les mystères intimes, des doubles fonds amers. Survient, nette, la brisure. À la survenue d'un fils caché, Stéphane s'efface, s'éloigne d'une Geneviève au corps handicapé par une douloureuse blessure. Quelques mois plus tard, il apprend la disparition de Geneviève. Il s'adonne alors à un fiévreux chinage amoureux : lieux, choses, présences. Qu'est devenue Geneviève ? Puis soudain, à la grande braderie de la vie, la revoilà. Mais les amours mises en pièces se reconstruisent-elles ? Dans ce premier roman, Jean-François Pigeat, dans la foulée des Choses de Perec, met en scène, au sein d'un monde d'objets intimes ou standardisés, une douloureuse mécanique amoureuse tout en engrenages et échappement.

Jean-François Pigeat
L'auteur est né au milieu du XXe siècle dans la région parisienne. Avant À l'enseigne du coeur épris qui reste son meilleur roman à ce jour il avait notamment publié rien du tout. Véritable phénomène d'édition, l'ouvrage tiré d'abord à 2222 exemplaires fut, à la demande des libraires et du bouche à oreille, retourné à l'éditeur en moins de trente-six heures afin d'être pilonné, à l'exclusion d'un exemplaire utilisé pour caler un meuble. Des négociations sont actuellement en cours pour ne pas le porter à l'écran. Les droits de traduction ont été refusés par pas moins de 30 pays dont la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le Lesotho. En dépit des refus du comité de lecture, d'ores et déjà acquis, l'auteur travaille à une suite annoncée pour septembre.

Avis :

Stéphane rencontre Geneviève via un site internet. Ils prennent leurs temps avant de s'embrasser et de coucher ensemble.
Il prend des notes sur la vie de son amie. Un jour cette dernière lui annonce qu'elle a un fils, et qu'il vient revivre chez elle, après avoir fait faillite à Londres. Ca, Stéphane ne le savait et en était certain, cela n'était noté nul part sur ses fiches... Avait-elle d'autres choses de caché??
On peut faire des choses folles pour l'amour d'une personne, mais pas pour le fils de cette dernière. Pourtant quand on prends un arbre, on prend les branches avec, mais cela Stéphane ne le conçoit pas. Yann, le fils de Geneviève profite beaucoup d'être chez sa mère, elle est contente et s'en moque, mais Stéphane n'est pas de cet avis, ce dernier a une fille mais qui vit chez sa mère, donc forcement il ne pense pas pareil... Mais l'avenir parfois nous joue des tours et voila ce qu'il va se passer dans le roman.

J'ai eu l'impression de lire un rapport d'une consultation chez un psychologue, l'auteur dans certain chapitre nous raconte la vie des personnages depuis leur naissance, reprend la vie des ami(e)s et parfois c'est un peu pénible à suivre. Je suis très déçu de cette lecture, je pensais et imaginais complétement autre chose, par rapport au titre, que l'on nous explique dans les dernières pages du roman.
avatar
remydu13
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1681
Age : 33
Localisation : Tarascon
Emploi/loisirs : loisirs : photo lecture ballade
Genre littéraire préféré : roman, historique, biographie
Date d'inscription : 12/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pigeat, Jean-François] À l'enseigne du coeur épris

Message par Zia le Sam 28 Avr 2018 - 12:26

Merci pour cette critique, remy.
Je suis étonnée que cet éditeur publie des livres si étranges.
La présentation de l'auteur ne donne pas envie d'en savoir plus.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 775
Age : 43
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum