Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kourilsky, Olivier] Marche ou greffe !

Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Kourilsky, Olivier] Marche ou greffe !

Message par Cassiopée le Mar 1 Mai 2018 - 18:13



Marche ou greffe !
Auteur : Olivier Kourilsky
Éditions : Glyphe (Janvier 2018)
ISBN : 978-2352851035
270 pages

Quatrième de couverture

La vie personnelle du docteur Séverine Dombre, médecin responsable d'une unité de greffe rénale à Paris, est un désastre. Fille unique, très tôt orpheline, elle est incapable de nouer une relation amoureuse stable et n'entretient que des rapports distants et conflictuels avec son fils. Séverine est approchée par un groupe mafieux qui veut la contraindre à organiser une greffe de rein.

Mon avis

Médecin chef du service de néphrologie dialyse au centre hospitalier sud francilien de 1982 à 2009, Olivier Kourilsy (alias Docteur K) sait de quoi il parle lorsqu’il évoque les greffes de rein. Mais, attention, toute ressemblance avec des personnes etc… Pour autant, son livre a des accents de vérité et ce qu’il présente pourrait être plausible. N’a-t-on pas entendu parler plusieurs fois de trafics d’organes ? Heureusement, une réglementation sévère et sérieuse empêche toute dérive dans notre pays.

Séverine Dombre a perdu son père alors qu’elle n’avait que deux ans et sa mère au début de ses études de médecine. Très organisée et rigoureuse dans sa vie professionnelle, elle n’arrive pas à se fixer dans sa vie personnelle. Les aventures éphémères lui conviennent avec éventuellement une relation plus suivie en toile de fond mais toutefois épisodique. Elle a eu un fils Vincent, quand elle était très jeune. Ce dernier est un jeune adolescent qu’elle voit peu car il est élevé par son père. Sa vie ainsi structurée lui convient et elle s’en accommode. Mais ce fragile équilibre va être déstabilisé par la visite d’un malade à son cabinet. Un homme accompagné de « gardes du corps », traducteurs, exige une greffe de rein alors qu’il n’est en aucun cas prioritaire… Dans un premier temps, Séverine, honnête, refuse… Rapidement un chantage va se mettre en place et elle sera entraînée dans un tourbillon infernal…..mettant la vie de son fils en jeu…. Parallèlement à ce choix crucial : céder aux malfrats pour protéger Vincent ou demander de l’aide à la police au risque de le perdre, Séverine va partir sur les traces de son passé en Normandie. Au départ, c’est surtout histoire de faire quelque chose avec son rejeton mais finalement cette balade l’entraînera bien plus loin que prévu.
Ce roman est très addictif et une fois commencé, je ne l’ai plus lâché. J’ai trouvé l’intrigue très bien construite. L’auteur ne se contente pas de nous relater les recherches de l’équipe du Commandant Chaudron concernant les différents « ennuis » qui arrivent au médecin. En effet, il nous fait découvrir également le passé de sa famille, la difficulté de sa relation de mère mais aussi son approche des hommes. Séverine est une femme de notre époque : forte et fragile à la fois, qui veut prendre son destin en mains, sans l’aide de quiconque, mais qui a parfois peur et ressent le besoin d’être protégée. Toute l’ambivalence féminine ! L'aspect psychologique de sa personnalité parfois complexe est parfaitement abordé. Le fait de mettre en parallèle ces deux aspects : l’enquête actuelle et la découverte du passé, permet d’étoffer le recueil, de lui donner de la consistance et le récit n’est pas du tout superficiel. Et la fin est bluffante !

J’ai beaucoup apprécié ce roman, le milieu médical est un peu dévoilé (sans vocabulaire difficile), les personnages sont bien décrits et l’angoisse que le docteur ressent monte aussi dans la poitrine du lecteur au fil des pages.





_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10066
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum