Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Aillon, Jean d'] Série Guilhem d'Ussel - De taille et d'estoc

Aller en bas

Que pensez-vous de "De taille et d'estoc" ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Aillon, Jean d'] Série Guilhem d'Ussel - De taille et d'estoc

Message par Pistou 117 le Lun 14 Mai 2018 - 19:51

Broché: 492 pages
Editeur : Presses de la Cité (4 octobre 2012)
Langue : Français
ISBN-10: 2258100399
ISBN-13: 978-2258100398






4ème de couverture

La genèse et l'enfance du chevalier troubadour du XIIe siècle, Guilhem d'Ussel.
Marseille, 1187. Antoine, orphelin de treize ans recherché pour meurtre, se retrouve seul sur les routes infestées de bandits, de mercenaires mais aussi de quelques belles âmes. L'adolescent, qui dorénavant se fait appeler Guilhem, va, au hasard d'étonnantes rencontres, être initié à l'art des troubadours tout comme à celui de la coutellerie, du lancer de couteau et du duel.
Son chemin croise, un jour, celui de Joceran d'Oc et de Jeanne de Chandieu qui, pour vivre leur passion, ont quitté l'habit et les ordres religieux. Ils n'en sont pas moins accusés d'avoir dérobé la Sainte Lance, inestimable relique rapportée de Terre sainte par les croisés.

Amour et honneur, quête de la vérité et vengeance : la grande saga du chevalier troubadour Guilhem d'Ussel peut commencer.


Mon avis :

Assurément le moins bon des romans de Jean d’Aillon que j’ai lu jusqu’à présent. L’auteur surfe sur la vague de son succès et cela se ressent. Il y a pas mal de longueurs, et beaucoup moins à apprendre qu’habituellement.

Malgré cela, j’ai retrouvé Guilhem d’Ussel avec plaisir et apprécié de découvrir sa jeunesse. Je comprends beaucoup mieux le cheminement du personnage qui paraît, de ce fait, beaucoup plus humain.

Une lecture agréable, je vote « apprécié ».

Comme promis lors de mon dernier post concernant Jean d'Aillon, je joins des images. Des dames et des chevaux, cette fois. Et un château en bonus drunken

Honneur aux dames,






Quelques fiers destriers :






Et pour terminer, le château de Beynac, offert par Richard Coeur de Lion à Mercadier, le méchant de l'histoire, qui a réellement existé. Je n'ai pas trouvé sa trombinette, il faudra vous contenter du château...

avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3187
Age : 54
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum