Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Walsh, Rosie] Les jours de ton absence

Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Walsh, Rosie] Les jours de ton absence

Message par Cassiopée le Mer 16 Mai 2018 - 21:18



Les jours de ton absence (The Man Who Didn’t Call)
Auteur : Rosie Walsh
Traduit de l’anglais (Grande Bretagne) par Caroline Bouet
Éditions : Les Escales (3 Mai 2018)
ISBN : 978-2365693530
400 pages

Quatrième de couverture

Lorsque Sarah rencontre Eddie, son monde bascule. Ils sont faits l'un pour l'autre, elle en est certaine. Les jours qu'ils passent ensemble ressemblent à un rêve et, à 40 ans, Sarah a le sentiment que sa vie débute enfin. Quand Eddie, tout aussi amoureux, part à contrecœur pour un voyage prévu de longue date, tous deux se quittent en sachant qu'ils se reverront très vite. Pourtant, quelques jours plus tard, Eddie n'a toujours pas donné de signe de vie...

Mon avis

L’absence peut-elle être présence ?

C’est le titre (beaucoup plus poétique qu’en langue originale) et le visuel de la première page (bien plus beau que celui de l’édition de base) qui m’ont attirée en premier lieu dans ce roman. Comme quoi, il en faut peu pour décider d’une lecture….

« Les jours de ton absence » est un roman « aérien », léger et profond à la fois, ramifié comme les plantes de la couverture, porteur d’histoires de vies et empli de délicatesse et de tendresse. Il dégage un parfum d’amour, celui des membres d’une famille, celui des vrais amis et celui de la rencontre avec l’être aimé. Si la fin semblera « convenue » pour certains, elle n’en demeure pas moins intéressante car liée à la résilience, au renoncement, et symbole de beaucoup de messages cachés.

Sarah, récemment séparée de son conjoint,  est « tombée en amour ». A  quarante ans, elle a rencontré par le plus grand des hasards Eddie et il y a eu immédiatement quelque chose entre eux. Elle était là pour passer quelques jours en famille  au Royaume-Uni et elle a fini chez lui … comme une évidence …. Pourtant, raisonnables comme la plupart des quadras, ces deux là se sont dits qu’une semaine, c’est bien court pour être sûrs et certains d’avoir rencontré celui ou celle dont vous ne voulez plus jamais lâcher la main… Mais c’est ainsi, ils le sentaient, le voulaient fort tous les deux donc …. Alors lorsqu’ Eddie a expliqué qu’il avait un voyage prévu de longue date qui se profilait à l’horizon, ils ont pensé que ce ne serait qu’une petite séparation et avec Facebook, les emails, les textos, ils allaient rester en contact….  Après les journées idylliques passées à se découvrir, s’apprécier, s’aimer corps à corps, s’écouter, échanger, se découvrir à chaque instant plus de points communs, Eddie est parti et Sarah est restée….  Malgré la séparation inéluctable (elle habite en Californie et il faudra retourner au boulot,  il demeure  en Angleterre),  ils pensent se donner les moyens d’essayer de vivre une belle histoire ensemble…

De ce fait, lorsque Eddie s’en va pour son petit périple de quelques jours, Sarah est confiante. Un premier sms au moment de prendre l’avion la rassure puis c’est le silence… Plus de nouvelles, une boîte vocale dès qu’elle appelle, une page facebook inactive…. Qu’est-il arrivé à son amoureux ? Comment comprendre l’inexplicable ?  Y-a-t-il une bonne raison au comportement d’Eddie, a-t-il eu un accident ?

Je me suis beaucoup questionnée sur ce qui avait pu pousser cet homme à disparaître. Je n’avais bien entendu pas une seconde imaginé ce qui avait pu provoquer sa réaction. Autant à la vingtaine, ce genre de situation peut se produire, autant là, avec des personnes plus matures, cela me semblait incompréhensible. Et pourtant, les faits étaient là… La souffrance de Sarah aussi… Bien sûr, ses amis la raisonnent, chacun à sa manière, il arrive même qu’on lui conseille de l’oublier… Tout ceci, c’est sans compter sur le caractère opiniâtre de la jeune femme. Elle veut savoir. Elle est forte et fragile à la fois, elle cache des blessures profondes, elle est secrète se confie peu…. Et lui ? Est-il aussi serein qu’il le paraît ? Pourquoi sa mère est-elle si envahissante ? Que cache-t-il ? Où se trouve l’explication ? Dans le passé douloureux des uns et des autres ?

Ce livre est une réussite. J’ai aimé les protagonistes, qu’ils soient au premier plan, dans l’ombre ou dans le souvenir des uns et des autres. La construction en trois parties (dont la dernière où le « je » change), entrecoupée de quelques lettres, m’a paru adaptée au contenu, en phase avec les événements. L’écriture de Rosie Walsh (merci à la traductrice) est lumineuse, douce, délicate, posée.  Elle nous entraîne au cœur de plusieurs familles et son récit est loin d’être aussi simple qu’il le paraît. Avec un phrasé de qualité, des mots choisis, elle développe ce que vivent ses personnages. Elle les fait si bien vivre que nous avons envie de les accompagner, de les aider…et surtout de ne pas les quitter….


Dernière édition par Cassiopée le Jeu 17 Mai 2018 - 19:40, édité 1 fois

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9830
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Walsh, Rosie] Les jours de ton absence

Message par Libellule le Jeu 17 Mai 2018 - 5:55

Combien ca donne envie de lire ce roman, Cassiopee! Je note, qui sais, un jour il paraitra peut-etre en ma langue.
Ton ressenti, ecrit avec un style raffine fait tres plaisir d'etre lu, merci, Cassiopee!
avatar
Libellule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1660
Age : 65
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Walsh, Rosie] Les jours de ton absence

Message par Arcanne le Jeu 17 Mai 2018 - 7:27

Comme quoi, une belle critique pour convaincre de lire un livre sur lequel on hésitait, il n'y a rien de mieux.
Je me suis arrêtée sur ce bouquin, j'ai hésité avec la 4ème couverture et je suis passée à un autre ...
Tu m'as décidée ... je vais y retourner.
Merci merci pour cette belle critique.

flower flower
avatar
Arcanne
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 89
Age : 54
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Lecture, marche, voyage, photo
Genre littéraire préféré : Roman historique, littérature étrangère, polar
Date d'inscription : 26/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Walsh, Rosie] Les jours de ton absence

Message par Cassiopée le Jeu 17 Mai 2018 - 19:41

Embarassed

Libellule tu ne veux pas le lire en français?

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9830
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Walsh, Rosie] Les jours de ton absence

Message par Libellule le Ven 18 Mai 2018 - 7:30

Cassiopée a écrit:Embarassed

Libellule tu ne veux pas le lire en français?

Bien sur que je prefere lire en francais, mais dans mon pays, on trouve difficile des livres en francais Sad
avatar
Libellule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1660
Age : 65
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Walsh, Rosie] Les jours de ton absence

Message par Libellule le Mer 30 Mai 2018 - 11:54

Merci a l'amie qui a eu l'heureuse idée de m'offrir ce livre, c'est un geste qui m'a rendue extrêmement heureuse.

Cassiopée a écrit un commentaire lumineux, une critique à admirer. Je ne sais pas très bien ce que je pourrais dire de plus...

Ce livre je l’ai senti comme un océan d'émotions au cours de toute la lecture! J'ai vraiment vécu toutes les émotions de Sarah, la joie d'avoir trouvé une personne incroyable qu’elle a attendu de rencontrer depuis toujours, j’ai vécu sa peur, sa honte et ses hauts et ses bas tout au long du livre. Je lisais haletante, les larmes aux yeux, très souvent. L'auteure nous parle d'un coup de foudre mais aussi et surtout de pardon et de sacrifice.

Le récit est si bien écrit - d'une romance un peu rapide nous passons à des questionnements beaucoup plus profonds - que j’ai admiré la maîtrise de l’auteure, et la construction des personnages qui sont tous  tellement sympathiques et vivants, ravissants dans tous leurs états. Le passage entre le passé et le présent est toujours fait au bon moment, et avec une quantité parfaite de détails pour s'assurer que le lecteur reste concentre et immergé dans la lecture.

La fin m'a vraiment rendue épatée, mais en réfléchissant, j’ai bien vu que  les signes y  étaient directement depuis le début. En lisant, il faut se laisser aller avec l’histoire sans chercher à prévoir.

Je me suis un peu perdue avec Eddie - son dévouement envers sa mère ne s'expliquait pas aussi bien d'après moi, une partie de la tournure des événements m’a semblé un peu irréaliste. Mais c’est bien encastré dans l’intrigue.

J’ai adoré le personnage de Sarah – elle est une battante qui avait tout donné pour devenir plus forte, plus sure d’elle, et qui souvent se retrouve à nouveau dans la peau de la Sarah adolescente qu’elle était. Mais elle est bien décidée à connaître  le dernier mot de l’histoire et à obtenir une réponse de ses innombrables questionnements qui la rongent.
L'amitié est très bien analysée dans ce roman, les amis de Sarah sont attachants et des personnages émouvants, mais chacun provoque des émotions différentes.

C'est un livre fabuleux - une grande histoire d'amour et un roman de mystère qui est une vraie joie à être lu. C'est aussi une histoire sur la famille, la culpabilité, le chagrin et la santé mentale, un récit sur le deuil aussi.
C’est poignant, c’est émouvant, ce livre que j'espère plaira à plein d’autres lecteurs qui y retrouveront le plaisir de la lecture.
avatar
Libellule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1660
Age : 65
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Walsh, Rosie] Les jours de ton absence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum