Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Decoin, Didier] D'amour et de flammes

Aller en bas

Votre avis sur ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Decoin, Didier] D'amour et de flammes

Message par Cannetille le Sam 26 Mai 2018 - 13:00

Auteur : Didier DECOIN
Titre : D'amour et de flammes
Editeur : Hachette
Date de parution : 1973
Pages : 214

Présentation de l'éditeur :
Anne s'inquiétait.
Daniel posa ses lèvres sur les tempes de la jeune fille :
" L'amour, Anne, c'est comme la découverte d'un nouveau monde. On s'avance sur le rivage inconnu, doucement, lentement. On n'a pas assez de ses yeux pour tout voir. "
Anne, Daniel. Ils découvrent un grand amour. Ils se sont rencontrés à la cour du prince Cabiosco, dans le sud espagnol. Anne arrivait de France. Daniel, jeune et prestigieux architecte l'a aussitôt aimée. C'est le MoyenAge. On croit à la magie, aux anges, aux démons.
Un très grave péril menace les jeunes gens. Le drame, ce soir-là, va se préciser...
Dans une atmosphère pleine d'angoisse, de ferveur ou d'espoir, Didier Decoin fait magnifiquement revivre une époque à travers les passions si diverses qui déchirent ses personnages. Certains d'entre eux étant ligués, semble-t-il, pour essayer d'anéantir un indestructible amour.

Avis :
Quelque part en Andalousie, alors que se met en place l'Inquisition, une jeune catholique s'éprend d'un marrane, juif converti qui continue discrètement la pratique du Judaïsme. Leur avenir s'annonce très compliqué, surtout qu'il faut très peu de chose pour se retrouver emprisonné, torturé et exécuté. Tout comme dans La dernière troïka, le style est admirable, l'atmosphère superbement rendue, mais la romance trop présente et sucrée à mon goût. Il s'agit d'une sorte de conte non dénué de symbolique. Mais il existe d'autres ouvrages qui m'ont appris davantage sur cette période de l'Espagne. Je suis donc séduite par la forme, moins par le fond et conserve la même impression mitigée que pour La dernière Troïka.

Cannetille
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 236
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum