Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Gaudé, Laurent] Salina

Aller en bas

[Gaudé, Laurent] Salina

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Gaudé, Laurent] Salina

Message par lalyre le Dim 27 Mai 2018 - 18:58

[Gaudé, Laurent]
Salina    
Actes Sud-Papier 2009  
102 pages



Quatrième de couverture

Salina aime le jeune Kano mais c'est à son frère, Saro, que le clan Djimba veut la marier. Elle tente d'imposer son désir, en vain. Le malheur est sur elle. Le mariage a lieu et la vie qu'elle avait espérée, doucement, lui échappe. Commence alors, pour Salina, le cycle des vengeances, dans la rage et la démesure.
Organisée en un triptyque, "Le sang des femmes", "La dernière vertèbre" et "Le don des larmes", Salina est du même souffle que La Mort du roi Tsongor (prix Goncourt des lycéens 2002).
Un récit - théâtral par ses multiples voix - qui emprunte à l'antique sa violence et ses mythes.

Mon avis
Cette pièce de théâtre se situe dans le temps, dans une Afrique inconnue. Salina, c’est l’étrangère, l’enfant trouvée en larmes, dans ce clan Djimba ou elle fut adoptée par Mama Melita. Salina c’est une fillette rebelle, méprisant les règles du clan et finalement, elle en sera rejetée, devenue adolescente portant en elle la haine pour tous ceux qui ont brisé sa vie, ce n’est plus qu’errance. Sur quatre générations, le clan aura à se défendre contre un empire imaginaire, cela écrit sur trente années et en trois parties, l’auteur alterne les scènes dialoguées et les récits, renouant avec des coutumes et des aspects de traditions des peuples ayant peut-être existé. Il est vrai que ces peuples guerriers m’ont fait penser à l’atmosphère du roman, la mort du roi Tsongor. J’ai vraiment aimé ce texte rempli d’humanité et de passion. J’admire l’imagination de Laurent Gaudé qui jamais ne m’a déçue, bien que j’ai lu tous ses romans. C'est la première fois qu'une pièce de théâtre m'a accrochée et pour cela ce sera encore un gros coup de coeur….5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6557
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gaudé, Laurent] Salina

Message par Lariflette le Dim 27 Mai 2018 - 20:44

Du théâtre, fichtre...Merci Lalyre de cet avis.

B

Lariflette
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 73
Localisation : Ile de France
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Polar
Date d'inscription : 30/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum